Images de page
PDF
ePub

,* .-" DE

L'ACADÉMIE

BELLES LETTRES

DE C A EN- /

[graphic]

Se Vend

A C A £ Nj

Chez Jacques Manooky, Libraire de l'Académie 4
Grande-Ruë Saint Etienne.

[merged small][ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]
[graphic]

LOUIS, par la grâce de Dieu Roi Je France & de Navarre : A nos amés Se feaux Cohfeillers les Gens tenant nos Coifrs de Parlement1 Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel , Grand Confeil . Prévôt de Paris, Baillifs- Sénéchaux, leur, Lieutenans Civil*, Se autres no* Jufticiers qu'il appartiendra : Saiut. Notre bien arnée L ACadimji de notre Ville de Caen . Nous a fait expofer qu'elle auroit befoin de nos Lettres de Privilège. pour l'irn. prefiïon de les Ouvrages. A cis CaUSBS , voulant favorablement traiter ladite Académie, Nous lui avons permis & permettons par ces Préfentes. de faire imprimer par tel Imprimeur qu'elle voudra choifir, tous les Ouvragés qu'elle voudra faire paroître en l'on nom, en tels volumes . forme , . marge,caracteres - conjointement ou féparément Se autant. de fois que bon lui femblera, & de les faire vendre Se débiter pas tout notre Royaume, pendant le tems de quinze années confécutives à compter du jour de la date des Préfentes ;fans toutefois qu'à l'occafion des Ouvrages ci-deffus fpecifiés.il puifle en être imprimé d'autres qui ne (oient pas de ladite Académie. Faifonsdéfenfesà tous Imprimeurs, Libraires Se autres Perfonnes de quelque qualité Se condition qu'elles foient, d'en introduire d'impreflion étrangere dans aucun lieu de notre obéiflance ; comme auffi d'imprimer 1 ou faire imprimer, vendre , faire vendre, débiter ni contrefaire lefdits Ouvrages, ni d'en faire aucuns extraits, fotfs quelque prétexte que ce puifle être- fans Japermiflîon exprefle Se par écrit de ladite Académie , ou de ceux qui auront droit d'Ellé , à peine de cônfîfcation des exemplaires contrefaits- de trois mille livres d'amende contre chacun des contrevenans, dont un tiers à Nous, un tiers à l'Hôtel-Dieu de Paris. Se l'autre tiers à ladite Académie . ou à ceux qui auront droit d'Elle. Se de tous dépens , dommages Se ihtérêts ; à la charge que ces Préfentes feront enregiftrées tout au long fur le Regiflre de la communauté des Imprimeurs Se Libraires de Paris, dans ttois mois de la date d'icellesjqne l'impreffion defdirs Ouvrages fera faite dant notre Royaume, & non ailleurs .en bon papier & beaux caracteres, conformément aux Reglemens de la Librairie, qu'avant de les expofer en vente , les Manufcrits ou Imprimés qui auront fervi de copie à l'impreffion defdits Ouvrages, feront remis es mains de notre très-cher 8e féal Chevalier Chancelier de France- le S. De Ia Moignon . Se qu'il en fera enfuite remis'dcux exemplaires de chacun dans notre Bibliothèque publique. un dans celle de notre Château au Louvre , un dans celle de notredit très-cher & féal Chevalier Chanceliez de France le S. Ps Ia Moignon , Se

- A»

iv

un dans celle de notre très-cher & féal Chevalier Garde de* Sceaux de France le Sieur De Machault , Commandeur de nos Ordres, le tout à peine de nullité des Préfentes; da contenu defquelles vous mandons de enjoignons de faire jouir ladite Académie & fes ayans cauies, pleinement & paisiblement , fans fouffrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêchement. Voulons que la copie des Préfentes, qui fera imprimée tout au long au commencement ou à la fin defdits Ouvrages - foit tenue pour dûëment lignifiée - & qu'aux copies collationnées par l'un de nos amês & féaux Confeiller, Secretaires ! foi foit ajoutée comme à l'Original. Commandons au premier notre Huiflîer ou Sergent fur Ce requis , de faire pour l'exécution d'kelles tous aâes requis de néceffaires, fans demander aurre permiflion , & nonobftant Clameur de Haro , Châtre Normande & Lettres à ce contraires : Car. tel efl: notre plailir- Donne' à Verfailles le vingt-troifiém, jour du mois de Février - l'an de grâce mil fept cent cinquante" quatre, & de notre Règne le trente-neuvième. Par le Roi en fon Confeil. Signé. PERRIN.

-j\egiftréfur le Kegifire treize Je la Chambre %ojale des LibraU res & Imprimeurs de Paris , N ". 2 O /./. 232 - conformément "Règlement de 17 2 } - qui fait défenfes ^Art. 4 à tomes Perfonnes de quelque qualité qu'elles foient , autres que les Libraires #- Imprimeurs , de vendre - débiter & faire afficher aucuns Livret four les vendre en leurs noms, foit qu'ils s'en difent les ^Auteurs ,tu autrement -& à la charge de fournir à lafufdite Chambre neuf exemplaires preferits par l'^trt. 108 du même 'Règlement- ^i taris le premier Mars 17 ^4. Signé B. Jtrvnet, adjoint.

L'Académie des Belles Lettres de caen. a cédé le préfent Privilège. pour le tems de cinq ans au Sieur J. MaNOUR.Y , Libraire de ladite Ville, fuivant les conventions faites entre l'Académie 8t le Sieur Manoury. A Caeo le vingt-huit Mars mil fept cent cinquante-quatre.

Signé,, LE COCO_DE BIEVILLE,

Directeur.

PORE"E, Secretaire.

1 %tgijh(f»r le %egiftre treize de la Chambre Royale des Libraires ir Imprimeurs de Paris , fol. 247 . conformément aux -Règlement, & notamment à l\Arrét du Confeil du 10 Juillet 17 5-4. U. Paris le 2 ~ivril 17 ejL,

Sig«é ,DIDOT. Sjndtc.

NOMS
DE MES SIEURS

L S S

ACADEMICIENS

L'ACADÉMIE ROYALE

DES BELLES LETTRES DE LA VILLE DE CAEN.

-Il ■!■■-— Il I M.-—B....I ....-I.I. . .11 ■11.111 !■- I Mil... NUI.

PROTECTEZ/R,

M DE LUYNES, ancien Evêque de Bayeux, Archevêque de Sens, premier Aumônier de Madame la Dauphine.

VI CE-PROTECTEUR,

JM- DE FONTETTE, Intendant de la Généralité de Caen.

Directeur pour l'ann êe prêfente.

M. de Biéville, Profefleur Royal en Droit. * A3

« PrécédentContinuer »