Guide Olizane BIRMANIE: Au pays des pagodes d'or

Couverture
Editions Olizane, 6 févr. 2017 - 352 pages
La Birmanie fait partie des dernières destinations mythiques d’Asie, au même titre peut-être que le Tibet ou le Bhoutan. Sous la coupe de l’une des dictatures militaires les plus caricaturales du monde durant près d’un demi-siècle, boycotté par la plupart des nations occidentales, ce pays a cependant effectué une mutation spectaculaire au cours de l’année 2011. Un nouveau gouvernement, issu d’élections considérées comme largement truquées, et sous la pression internationale, a consenti à d’importantes réformes, libérant des prisonniers politiques et instaurant un début de liberté de presse, autorisant le principal parti d’opposition dirigé par la Prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi. Il a également suspendu des projets industriels contestés par les écologistes. Les immenses espoirs suscités par ces réformes sont à la hauteur des enjeux. Même si rien n’est encore gagné, le développement du pays passe également par celui du tourisme qui pourrait lui procurer une partie des ressources dont il a besoin pour consolider les changements et pour justifier le bien-fondé de la politique poursuivie par les autorités birmanes actuelles.

 

 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (2017)

Michel Ferrer a étudié les sciences politiques aux Universités de Lausanne et de Genève avant d’obtenir un diplôme de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) à Paris. Il a effectué de fréquents voyages en Birmanie entre 1979 et 1988, année de son expulsion du pays suite à un coup d’Etat militaire. Après la libération d’Aung San Suu Kyi, l’auteur est retourné à de nombreuses reprises en Birmanie.

Informations bibliographiques