Bibliothèque raisonnée des ouvrages des savans de l'Europe, Volume 3

Couverture
Wetsteins & Smith, 1729
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières


Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 449 - quarts tout au moins de ceux qui les » ont traduits , étoient des ignorans ou » des fots. Madame de la Fayette , la >- femme de France qui avoit le plus » d'efprit, & qui écrivoit le mieux, '•comparoit un fot Traducteur à un » laquais que fa maîtrefîe envoie faire .. un compliment à quelqu'un. Ce que » famaîtrefle lui aura dit en termae po...
Page 435 - Pleurez, pleurez, mes yeux, et fondez-vous en eau ! La moitié de ma vie a mis l'autre au tombeau, Et m'oblige à venger, après ce coup funeste, Celle que je n'ai plus sur celle qui me reste.
Page 451 - Difons mieux , ee fut un enfant toute fa vie: Un enfant eft naïf, crédule , facile, fans ambition , fans fiel ; il n'eft point touché des richefles ; il n'eft pas capable de s'attacher long-temps au même objet ; il ne cherche que le plaifir , ou...
Page 470 - Histoire littéraire de la ville de Lyon, avec une bibliothèque des auteurs lyonnais, sacrés et profanes , distribués par siècles; Lyon, Fr.
Page 452 - Autant qu'il étoit fincére dans fes difcours, autant étoit-il facile à croire tout ce qu'on lui difoit. Témoin fon. avanture avec un nommé Poignan , ancien Capitaine de Dragons , retiré à Château-Thierry. Tout le temps que ce Poignan n'étoit pas au cabaret, il le pafloit auprès de Madame de la Fontaine , qui étoit , comme j'ai dit > une Madame Honefta...
Page 443 - ... travailler à la gloire du Roi. Or M. d'Ablancourt fut jugé le plus propre de tous à bien écrire l'Hiftoire de ce grand Prince. Il accepta la propofition, qui lui en fut faite par l'ordre de M. Colbert , avec une penfion de mille écus...
Page 451 - Par,,nafle , il fouhaita d'en montrer quelques ,,eirais à l'Hôtel de Rambouillet, alors fou,,verain tribunal des beaux efprits. Chape,,lain, Ménage & Cotin y étoient le jour ,,qu'il y parut.
Page 450 - Ah , le bourreau ! il fera tant qu'il donnera de l'esprit à Démosthène, me dit Racine tout bas. Ce qu'on appelle esprit dans ce sens-là, c'est précisément l'or du bon sens converti en clinquant.
Page 453 - Un jour d'été, à quatre heures du matin, il va chez lui, le presse de s'habiller et de le suivre avec son épée. Poignan le suit, sans savoir où ni pourquoi. Quand ils furent hors de la ville, La Fontaine lui dit : « Je veux me battre contre toi, on me l'a conseillé » ; et, après lui en avoir expliqué le sujet, il mit l'épée à la main.
Page 448 - Poèfies, de marcher à leur tête pour lui faire compliment ; & que s'étant préfenté devant elle avec un air de mal-propreté , il lui fit un fermon pathétique fur les jugemens de Dieu & fur le mépris du monde.

Informations bibliographiques