Images de page
PDF
ePub

» prend connoissance sont portées de même devant » les princes. » Cet usage se conserva après la conquête, comme (1) on le voit dans tous les monuments.

Tacite (2) dit que les crimes capitaux pouvoient être portés devant l'assemblée. Il en fut de même après la conquête, et les grands vassaux y furent

jugés.

CHAPITRE XXXI.
De l'autorité du clergé dans la première race.

Chez les peuples barbares, les prêtres ont ordinairement du pouvoir, parce qu'ils ont et l'autorité qu'ils doivent tenir de la religion, et la puissance que chez des peuples pareils donne la superstition. Aussi voyons - nous, dans Tacite, que les prêtres étoient fort accrédités chez les Germains, qu'ils mettoient la police (3) dans l'assemblée du peuple. Il n'étoit permis qu'à (4) eux de châtier, de lier, de

(1) Lex consensu populi fit et constitutione regis. (Capitulaires de Charles le Chauve, an 864, art. 6.)

(2) Licet apud concilium accusare, et discrimen capitis intendere. (De moribus Germanorum , XII.) • (3) Silentium per sacerdotes , quibus et coercendi jus est imperatur. (De morib. Germ. XI.)

(1) Nec regibus libera aut infinita potestas. Cæterùm neque animadvertere, neque vincire, neque verberare , nisi sacerdotibus est permissum ; non quasi in pænam, nec ducis jussu , sed velut deo imperante, quem adesse bellatoribus credunt. (Ibid., vii.)

frapper : ce qu'ils faisoient , non pas par un ordre du prince, ni pour infliger une peine, mais comme par une inspiration de la Divinité, toujours présente à ceux qui font la guerre.

Il ne faut pas être étonné si, dès le commencement de la première race, on voit les évêques arbitres (1) des jugements, si on les voit paroître dans les assemblées de la nation, s'ils influent si fort dans les résolutions des rois, et si on leur donne tant de biens.

(1) Voyez la constitution de Clotaire, de l'an 560, art. 6.

FIN DU PREMIER VOLUME.

DES LIVRES ET DES CHAPITRES

CONTENUS DANS LE PREMIER VOLUME.

LIVD

Vie de Montesquieu....................... Page v
Analyse de l'Esprit des Lois, par d'Alembert..... Ivij
Préface de l'auteur........

....... lxxiv
Avertissement de l'auteur.................... lxxvüj

LIVRE 1.

Des lois en général.
CHAPITRE I. Des lois, dans le rapport qu'elles ont avec

les divers êtres............
Chap. II. Des lois de la nature.......

'n "icon
Chap. III. Des lois positives........

LIVRE II.
Des lois qui dérivent directement de la nature du

gouvernement.
CHAPITRE I. De la nature des trois divers gouverne-

ments .................................... 12
Char. II. Du gouvernement républicain , et des lois
relatives à la démocratie...

......
Chap. III. Des lois relatives à la nature de l'aris-
tocratie ......

......... 20
Chap. IV. Des lois , dans leur rapport avec la nature

du gouvernement monarchique................ 24
CHAP. V. Des lois relatives à la nature de l'état despo-

tique........................... ............ 28

[ocr errors]
[ocr errors]

59

[ocr errors]

........

Chap. VII. En quels cas ces institutions singulières

peuvent être bonnes.................... Page

CHAP. VIII. Explication d'un paradoxe des anciens,

par rapport aux mours.......................

LIVRE v.

Que les lois que le législateur donne doivent être relatives

au principe du gouvernement.
CHAPITRE I. Idée de ce Livre....... ...... 65
Chap. II. Ce que c'est que la vertu dans l'état poli-
tique..........

........ Ibid.
Chap. III. Ce que c'est que l'amour de la république

dans la démocratie.......
Chap. IV. Comment on inspire l'amour de l'égalité et

de la frugalité...........

Chap. V. Comment les lois établissent l'égalité dans

la démocratie.r.....

....... 69

Chap. VI. Comment les lois doivent entretenir la fru-

galité dans la démocratie..................... 74

CHAP. VII. Autres moyens de favoriser le principe de
· la démocratie........
Chap. VIII. Comment les lois doivent se rapporter au

principe du gouvernement dans l'aristocratie....
Chap. IX. Comment les lois sont relatives à leur prin-

cipe dans la monarchie....

Chap. X. De la promptitude de l'exécution dans la

monarchie.........

Chap. XI. De l'excellence du gouvernement monar-

chique. ................................... 90

Chap. XII. Continuation du même sujet.......... 93

Chap. XIII. Idée du despotisme.................. Ibid.
Chap. XIV. Comment les lois sont relatives au prin-

cipe du gouvernement despotique............. Ibid.

CHAP. XV. Continuation du même sujet........... 101

......

« PrécédentContinuer »