Ocean of sound: ambient music, mondes imaginaires et voix de l'éther

Couverture
Editions Kargo, 2000 - 318 pages
Ce livre parle de voyages, certains réels, d'autres imaginaires, et d'autres encore, prisonniers de l'ambiguïté entre les deux. Bien que la narration saute, se perde et digresse, ma figure centrale, ce sont ces signaux transmis à travers l'éther. Ceci s'applique autant aux musiciens javanais et à Debussy, durant l'ère coloniale du XIXe siècle, qu'à la musique de l'ère numérique au tournant du millénaire. Ces cent années d'expansion de la musique, médium généralement fluide, non verbal et non linéaire, nous ont préparés à l'océan électronique du siècle à venir. Tandis que le monde s'est transformé en océan d'information, la musique s'est faite immersive. Les auditeurs flottent dans cet océan ; les musiciens sont devenus des voyageurs virtuels, les créateurs du théâtre sonique, les émetteurs de tous les signaux reçus de l'autre câté de l'éther. David Toop. Ce livre parle de voyages, certains réels, d'autres imaginaires, et d'autres encore, prisonniers de l'ambiguïté entre les deux. Bien que la narration saute, se perde et digresse, ma figure centrale, ce sont ces signaux transmis à travers l'éther. Ceci s'applique autant aux musiciens javanais et à Debussy, durant l'ère coloniale du XIXe siècle, qu'à la musique de l'ère numérique au tournant du millénaire. Ces cent années d'expansion de la musique, médium généralement fluide, non verbal et non linéaire, nous ont préparés à l'océan électronique du siècle à venir. Tandis que le monde s'est transformé en océan d'information, la musique s'est faite immersive. Les auditeurs flottent dans cet océan ; les musiciens sont devenus des voyageurs virtuels, les créateurs du théâtre sonique, les émetteurs de tous les signaux reçus de l'autre câté de l'éther. David Toop.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières


Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 14 - ... et les résolutions vertueuses. Je pousse aux périlleux voyages et aux grandes entreprises.
Page 14 - ... pouvait éprouver des jouissances égales à celles de l'ouïe et de la vue, chaque sens étant susceptible, par suite d'une disposition naturelle et d'une érudite culture, de percevoir des impressions nouvelles, de les décupler, de les coordonner, d'en composer ce tout qui constitue une...
Page 270 - Un théâtre qui produise des transes, comme les danses de derviches et d'Aïssaouas produisent des transes, et qui s'adresse à l'organisme avec des moyens précis et avec les mêmes moyens que les musiques de guérison de certaines peuplades que nous admirons dans les disques mais que nous sommes incapables de faire naître parmi nous1.
Page 156 - Les protestantes furent nombreuses, à la fin des années 1950 et au début des années 1960, parmi les pionnières du Mouvement Français pour le Planning familial8.
Page 24 - Vous me direz que l'Océan ne baigne pas précisément les coteaux bourguignons... ! et cela pourrait bien ressembler aux paysages d'atelier, mais j'ai d'innombrables souvenirs ; cela vaut mieux à mon sens qu'une réalité dont le charme pèse généralement trop lourd sur votre pensée.
Page 117 - Le mouvement doctrinal de la fin des années 1950 et du début des années 1960...
Page 95 - ... non seulement ces aspects dépouillés de la nature, qui évoquent la stérilité, l'éloignement, l'existence hors du temps, mais aussi ce lointain espace intérieur qu'aucun télescope ne peut atteindre, où l'homme est seul dans un monde de mystère et de solitude essentielle.
Page 320 - Sound a été composé en Bembo de corps 10,5 et achevé d'imprimer le 9 avril 2004 sur les presses de l'imprimerie France-Quercy, à Cahors, pour le compte des éditions Kargo.
Page 270 - Nous avons aussi des maisons pour le son ; là nous essayons tous les sons et mettons en évidence leur nature et leur mode de génération. Nous avons des gammes et des accords que vous ignorez, marchant par quart de ton, et des glissades entre des notes encore plus rapprochées.
Page 92 - Nègres de l'Afrique équatoriale — venus chez moi — qui ne connaissaient rien à notre civilisation industrielle, des Indiens, des Asiatiques, et tous étaient plus sensibles à ma musique que des Blancs, qui ont toujours vécu dans la ville, qui ont été à l'école, qui ont été conditionnés.

Informations bibliographiques