La science du gouvernement: ouvrage de morale, de droit et de politique, qui contient les principes du commandement & de l'obéissance; où l'on réduit toutes les matieres de gouvernement en une corps unique, entier dans chacune de ses parties; & où l'on explique les droits & les devoirs des souverains ceux des sujets, ceux de tous les hommes, en quelque situation qu'ils se trouvent, Volume 1

Couverture
Chez De Saint & Saillant, ... . De Bure l'aîné, ... . Simon, ... ., 1762
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 229 - Et que peut-on vous apprendre de plus nouveau que ce que vous voyez? Un homme de Macédoine se rend maître des Athéniens, et fait la loi à toute la Grèce. — Philippe est-il mort? dira l'un. — Non, répondra l'autre, il n'est que malade.
Page 265 - Les conquêtes font ailées à faire , parce qu'on les fait avec toutes fes forces : elles font difficiles à conferver , parce qu'on ne les défend qu'avec une partie de fes forces.
Page 339 - Dans un état, c'est-à-dire dans une société où il ya des lois, la liberté ne peut consister qu'à pouvoir faire ce que l'on doit vouloir, et à n'être point contraint de faire ce que l'on ne doit pas vouloir.
Page 236 - ... se contenta de les condamner à paraître pendant trois jours dans la ville revêtus d'un habit de femme...
Page 31 - Vous nous parlez d'une voix chimérique de cette nature qui nous dit de ne pas faire aux autres ce que nous ne voudrions pas qui nous fût fait ; mais cet absurde conseil ne nous est jamais venu que des hommes, et d'hommes faibles.
Page 462 - ÔC d'enterrer les cendres dans quelque lieu élevé, -où ils forment un amas de pierres , fur lequel ils placent de petites bannières.
Page vii - La science du gOUvernement, ouvrage de morale, de droit, et de politique, qui contient les principes du commandement...
Page 274 - Après avoir détruit les armées d'un prince, ils ruinaient ses finances par des taxes excessives ou un tribut sous prétexte de lui faire payer les frais de la guerre ; nouveau genre de tyrannie qui le forçait d'opprimer ses sujets et de perdre leur amour.
Page 175 - ... les plus utiles , les plus dignes de l'homme. Ils nous ont mis dans les mains & fous les yeux ce qu'il ya de...
Page 490 - ... déshonore aussi la Chine et le Japon , les Hottentots n'assignent que l'usage pour leur justification ; mais s'il est question de leurs vieillards, ils prétendent que c'est un acte d'humanité , et qu'à cet âge il vaut bien mieux sortir des misères de la vie par la main de ses amis et de ses parens que de mourir de faim dans une hutte ou de devenir la proie des bêtes farouches. Au reste , leurs vertus paraissent surpasser leurs vices : ce sont la bienveillance, l'amitié et l'hospitalité....

Informations bibliographiques