کتاب منطق الطير: ou Le langage des oiseaux, poëme de philosophie religieuse

Couverture
imprimé par autorisation de l'empereur à l'Imprimerie impériale, 1857 - 184 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 17 - J'ai donné en tête de mon Eucologe musulman les passages de l'Ancien et du Nouveau Testament que les Mahométans appliquent à Mahomet et à sa mission. Le passage du Pentateuque où se trouve la prétendue mention de Mahomet est celui du Deutéronome, xxm, 18. « Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète semblable à toi ; je lui mettrai mes paroles dans la bouche et il leur dira tout ce que je lui ordonnerai...
Page 3 - Dieu même. La seule différence, c'est qu'il n'est qu'un être casuel, tandis que Dieu seul est l'être nécessaire. » Je vais résumer actuellement la doctrine des sofis en un petit nombre d'articles qui seront occasionnellement développés plus loin. Voici ce symbole du panthéisme islamique : 1° Dieu seul existe ; il est dans tout et tout est lui-même. « Warnas in thé sun, refrcFhes in thc breezc, • Glows in thé stars, and blossoms in thé tree*.
Page 3 - Les annales de cette poésie qui invoque sous le nom d'une femme la Divinité elle-même, dont cette femme est le symbole ou idéal ou visible, s'ouvrent pour l'Europe par un grand nom philosophique, celui de Platon. C'est Platon qui a dit que Dieu est la beauté unique d'où émane tout ce qui est beau dans le monde, le terme suprême où doit aspirer le cœur de l'homme qui s'y élève par degrés, en contemplant d'abord le beau sensible... L'amour des êtres créés est le symbole et le premier...
Page 237 - Enfin, s'ils regardaient à la fois des deux côtés, ils s'assuraient qu'eux et le Simorg ne formaient en réalité qu'un seul être.
Page 272 - The religion of beauty, whose leading principle is that of earthly, the imperfect type of heavenly love. Its high priests are Anacreontic poets; its rites wine, music and dancing, spiritually considered, and its places of worship meadows and gardens where the perfume of the rose and the song of the nightingale , by charming the heart , are supposed to improve the mind of the listener...
Page 39 - Tantôt tu seras admis dans la Caaba, tantôt tu devras reposer dans une pagode. Si tu retires la tête de cet abîme , tu jouiras d'un bonheur constant ; mais si tu continues à y demeurer, la tête te tournera comme une meule, et tu ne trouveras pas un seul instant le parfum de la tranquillité.. . » Un troisième oiseau confesse qu'il est couvert de péchés, et qu'ainsi il n'ose aller à la recherche de l'être parfait qui lui est annoncé. La huppe l'encourage par la pensée de la grâce céleste....
Page 46 - L'atome n'est jamais qu'atome. Si on le retourne, il prend une autre apparence, mais il n'en est pas moins un atome, et non la source brillante du soleil *. . . Mais si l'atome se perd entièrement dans le soleil, il participera à son éternité. » Un douzième oiseau, plus docile que les autres, confesse à la huppe sa répugnance à affronter les fatigues de la route, mais il lui déclare qu'il est néanmoins décidé à lui obéir, et à se soumettre à sa direction. « Tu as raison de parler...
Page 61 - La terrible description des sept mystérieuses vallées était bien faite pour décourager les oiseaux; aussi Attar nous apprend-il qu'après l'avoir entendue, ils eurent le cœur serré et la tête basse. « Tous comprirent, dit-il, que cet arc difficile à tendre ne convenait pas à un poignet impuissant. Ils furent donc terrifiés par le discours de la huppe, et un bon nombre d'entre eux moururent au lieu même de la réunion. Quant aux autres oiseaux, ils consentirent, malgré leur stupéfaction,...
Page 51 - Est-il en effet convenable d'y porter ce qu'il ya déjà? Là se trouve la science ; là se trouvent les secrets ; là se trouve l'obéissance des êtres spirituels. Portes-y donc abondamment l'ardeur de l'âme et la peine de l'esprit ; car personne ne doit donner là autre chose. Les soupirs d'amour qui y parviennent y portent le parfum du cœur... » Enfin le vingt-deuxième et dernier oiseau de la série de ceux qui demandent à la huppe des explications et des conseils particuliers sur le voyage...
Page 63 - ... on en ouvrit encore un autre, qui était le livre de vie ; et les morts furent jugés sur ce qui était écrit dans ces livres, selon leurs œuvres.

Informations bibliographiques