L'Année littéraire, ou, Suite des lettres sur quelques écrits de ce temps, Volume 1

Couverture
1767
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 147 - à droite Se à gauche à trois pieds »& demi du milieu de la route. Ce » cheval , ai-je dit, a une queue de »> trois pieds & demi,
Page 34 - garni de pierreries à un Seigneur qui » vous reçoit magnifiquement, & vous » le donnez à un avare qui vous traite «avec indignité! Mon fils, répondit le » vieillard, cet homme magnifique qui
Page 36 - il faut partir , dit-il ; mais, tandis que » tout le monde dort encore, je veux » laifler à cet homme un témoignage de
Page 146 - il fallut d'abord payer cette amende ; » après quoi il fut permis à Zadig de » plaider fa caufe au confeil du grand
Page 147 - cinq pieds de haut, les feuilles des » branches nouvellement tombées, & »> j'ai connu que ce cheval y
Page 145 - en Sibérie *. >» A peine le jugement fut-il rendu qu'on «retrouva le cheval & la chienne. Les » Juges furent dans la douloureufe
Page 39 - vaudroit-il pas mieux avoir corrigé » cet enfant & l'avoir rendu vertueux »que de le noyer ? Jefrad reprit : S'il
Page 146 - avoit fait des petits il ya peu de
Page 147 - par les trois autres, j'ai compris que » la chienne de notre augufte Reine
Page 279 - qu'il lui avoit coûté ; mais le » manouvrier ne coûte rien au riche » voluptueux qui l'occupe. Du temps de

Informations bibliographiques