Nouvelle biographie générale depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, avec les renseignements bibliographiques et l'indication des sources à consulter, Volume 2

Couverture
Firmin Didot fréres, fils et cie, 1852
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 9 - Alfieri, par un hasard singulier, était, pour ainsi dire, transplanté de l'antiquité dans les temps modernes ; il était né pour agir, et il n'a pu qu'écrire : son style et ses tragédies se ressentent de cette contrainte. Il a voulu marcher par la littérature à un but politique : ce but était le plus noble de tous sans doute; mais n'importe, rien ne dénature les ouvrages d'imagination comme d'en avoir un.
Page 9 - Alfieri , impatienté de vivre au milieu d'une nation où l'on rencontrait des savants très-érudits et quelques hommes très-éclairés , mais dont les littérateurs et les lecteurs ne s'intéressaient pour la plupart à rien de sérieux , et se plaisaient uniquement dans les contes , dans les nouvelles , dans les madrigaux; Altieri, dis-je, a voulu donner à ses tragédies le caractère le plus austère.
Page 701 - Elle lui dit : Si le roi était capable de cette indignité , je me mettrais avec mon second fils à la tête de toute la nation contre le roi et contre vous.
Page 589 - History of the War with America, France, Spain and Holland, commencing in 1775, and ending in 1783, by John Andrews, 4 vols.
Page 167 - Description des monuments des différents âges , observés dans le département de la Haute-Vienne , avec un Précis des annales de ce pays.
Page 215 - Dieu des miséricordes. Tandis que Votre Majesté lui rend des actions de grâces pour ses victoires, nous lui demandons de les faire heureusement cesser par une paix prompte et durable. Le sang de Jésus-Christ est le seul qui coule sur nos autels. Tout autre nous alarme. Un prince de l'Église peut sans doute avouer cette crainte devant un roi très-chrétien.
Page 409 - Je ne sais si le vaste champ de la physique offrit jamais une si belle découverte , conçue , faite et complétée avec tant de rapidité. Cette brillante découverte d'Ampère, en voici l'énoncé: Deux fils conjonctifs parallèles s'attirent quand l'électricité les parcourt dans le même sens ; ils se repoussent , au contraire , si les courants électriques s'y meuvent en sens opposés. Les...
Page 411 - Les attractions , les répulsions observées entre des fils conjonctifs, résultent des attractions ou des répulsions de toutes leurs parties. Or le passage du total à la détermination des éléments nombreux et divers qui le composent, en d'autres termes, la recherche de la manière dont varient les actions mutuelles de deux parties infiniment petites de deux courants, quand on change leurs distances et leurs inclinaisons relatives , offrait des difficultés inusitées. Toutes ces difficultés...
Page 513 - Digne héritier d'un si grand homme, il montre, par son exemple, que le but de la vraie philosophie est de multiplier et non de détruire les vérités, qu'elle tire sa principale force de l'alliance des sentiments avec les principes, et que c'est parmi les âmes élevées qu'elle aime à chercher ses premiers adeptes.
Page 603 - ... désintéressement qui ne s'est jamais démenti , a mis pour moi le comble au succès de ce petit ouvrage , en disant , dans les notes historiques qu'il a placées en tête de son édition de Boileau , la meilleure qu'on ait...

Informations bibliographiques