Le fanatisme, ou Mahomet le prophete,: tragédie

Couverture
Chez Etienne Ledet & Compagnie., 1743 - 112 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 27 - Imposeraient silence au reste des humains; Ma voix ferait sur eux les effets du tonnerre, Et je verrais leurs fronts attachés à la terre : Mais je te parle en homme, et sans rien déguiser; Je me sens assez grand pour ne pas t'abuser...
Page 27 - Je suis ambitieux; tout homme l'est, sans doute; Mais jamais roi, pontife, ou chef, ou citoyen Ne conçut un projet aussi grand que le mien. Chaque peuple à son tour a brillé sur la terre, Par les lois, par les arts, et surtout par la guerre; Le temps de l'Arabie est à la fin venu.
Page 31 - Mahomet - Non, mais il faut m'aider à tromper l'univers ; il faut rendre la Mecque, abandonner ton temple, de la crédulité donner à tous l'exemple, annoncer l'alcoran aux peuples effrayés, me servir en prophète, et tomber à mes pieds : je te rendrai ton fils, et je serai ton gendre.
Page 27 - ... timide, et l'Egypte abaissée, Des murs de Constantin la splendeur éclipsée: Vois l'empire romain tombant de toutes parts, Ce grand corps déchiré , dont les membres épars Languissent dispersés sans honneur et sans vie • Sur ces débris du monde élevons l'Arabie.
Page 27 - Ne conçut un projet aussi grand que le mien. Chaque peuple à son tour a brillé sur la terre. Par les lois/ par les arts, et surtout par la guerre; . Le temps de l'Arabie est à la fin venu. Ce peuple généreux, trop longtemps inconnu, Laissait dans ses déserts ensevelir sa gloire; Voici les jours nouveaux marqués par la victoire. Vois du nord au midi l'univers désolé, La Perse encore sanglante, et son trône ébranlé,.

Informations bibliographiques