Histoire des ouvrages des sçavans, Volume 14

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 338 - Tout cela n'est qu'une conséquence de la nature représentative de l'âme , qui doit exprimer ce qui se passe et même ce qui se passera dans son corps, et en quelque façon dans tous les autres , par la connexion ou correspondance de toutes les parties du monde.
Page 330 - ... tout entier. Peut-être que je n'avance rien de trop hardi, si je dis, que je peux démontrer tout cela; mais à présent il ne s'agit que de le soutenir comme une hypothèse possible, et propre à expliquer les phénomènes. Or de cette manière la loi du changement de la substance de l'animal le porte de la joye à la douleur, dans le moment qu'il se fait une solution de continu dans son corps, parce que la loi de la substance indivisible de cet animal, est de représenter ce qui se fait dans...
Page 340 - ... se développer dans un ordre parfait ; ce qui est le plus admirable et le plus bel effet du souverain principe , dont la sagesse ne laisserait rien à désirer de meilleur à ceux qui en pourraient entendre l'économie.
Page 331 - Dieu pouvoit donner à chaque substance ses phénomènes independans de ceux des autres, mais de cette manière il auroit fait, pour ainsi dire, autant de mondes sans connexion, qu'il ya de substances; à peu près comme on dit, que quand on songe, on est dans son monde à part, et qu'on entre dans le monde commun quand on s'éveille. Ce n'est pas que les songes mêmes ne se rapportent aux organes et au reste des corps, mais d'une...
Page 338 - Il aurait peut-être suffi de dire que Dieu, ayant fait des atomes corporels, en pourrait bien avoir fait aussi d'immatériels qui représentent les premiers: mais on a cru qu'il serait bon de s'étendre un peu davantage. Au reste . j'ai lu avec plaisir ce que M. Bayle dit dans l'article de Zenon. Il pourra peut-être s'apercevoir que ce qu'on en peut tirer s'accorde mieux avec mon système qu'avec tout autre; car ce qu'il ya de réel dans l'étendue et dans le mouvement ne consiste que dans le fondement...
Page 334 - ... à mon avis, cela ne suffit pas pour lever les miracles : si Dieu en faisait continuellement, ils ne laisseraient pas d'être des miracles, en prenant ce mot non pas populairement pour une chose rare et merveilleuse , mais philosophiquement pour ce qui passe les forces des créatures. Il ne suffit pas de dire que Dieu a fait une loi générale ; car outre le décret , il faut encore un moyen naturel de l'exécuter; c'est-à-dire, il faut que ce qui se fait se puisse expliquer par la nature que...
Page 336 - S'il était composé de plusieurs pièces, comme une machine , il agirait diversement, parce que l'activité particulière de chaque pièce pourrait changer à tout moment le cours de celle des autres ; mais dans une substance unique, où trouverez-vous la cause du changement d'opération? Je trouve que cette objection est digne de M.
Page 330 - ... chaque substance particulière , a un rapport exact à ce qui arrive dans toute autre substance et dans l'univers tout entier. Peut-être que je n'avance rien de trop hardi si je dis que je peux démontrer tout cela; mais à présent il ne s'agit que de le soutenir comme une hypothèse possible et propre à expliquer les phénomènes. Or, de cette manière, la loi du changement de la substance de l'animal le porte de la joie à la douleur dans le moment qu'il se fait une solution de continu dans...
Page 333 - ... qu'il serait entre deux horloges bien exactes; et c'est ce que je trouve aussi possible que le système du surveillant , et plus digne de l'auteur de ces substances, horloges, ou automates. Cependant voyons si le système des causes occasionnelles ne suppose point en effet un miracle perpétuel. On dit ici que non , parce que Dieu n'agirait suivant ce système que par des lois générales. Je l'accorde, mais, à mon avis, cela ne suffit pas pour lever les miracles : si Dieu en faisait continuellement,...
Page 249 - ... consommateur de votre foi. Défiez-vous non seulement des maximes monstrueuses qui sappent les fondements de la foi et des mœurs, mais encore de certaines conduites indiscretes qui rendent trop général ce qui ne convient qu'à un très petit nombre d'ames, et qui tendent à mettre trop tôt ces mêmes ames dans des états de perfection dont elles ont à peine de foibles commencements... Il met à la suite de son mandement la bulle qui condamne les soixante - huit propositions de Molinos, les...

Informations bibliographiques