Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" XIV, qui avait un goût naturel et l'esprit très-juste sans l'avoir cultivé, ramena souvent par son approbation la cour et la ville aux pièces de Molière. Il eût été plus honorable pour la nation de n'avoir pas besoin des décisions de son prince... "
Petite bibliotheque des théatres: La magie de l'amour - Page 13
1787
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Collection complette des œuvres de Mr. de Voltaire, Volume 1 ;Volume 5

Voltaire - 1764
...très jufte , fans l'avoir cultivé , ramena fouvent par fon approbation la cour & la ville aux piéces de Molière. Il eût été plus honorable pour la nation , de n'avoir pas befoin des décifions de fon maître pour bien juger. Molière eut des ennemis cruels, fur-tout les...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Poétique de m.de Voltaire, ou Observations recueillies de ses ouvrages ...

Voltaire - 1766 - 565 pages
...naturel & l'et prit très -/iifte, fan* l'avoir cultive1, ramena fouyent par fon approbation la Cour & la Ville aux pièces de Molière. Il eût été plus honorable pour la nation, de n'avoir pas befoin des décidons de fon maître pour bien juger. Molière eut des ennemis cruels , fur -tout les...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Collection complette des œuvres de M. de Voltaire, Volume 1 ;Volume 5

Voltaire - 1770
...jufte > fans l'avoir cultivé > ramena fouvent par fon approbation la cour & la ville aux piéces, de Molière. Il eût été plus honorable pour la nation , de n'avoir pas befoin des déciiions de fon maître pour bien juger. Molière eut des ennemis cruels , fur- tout les...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Mélanges philosophiques, littéraires, historiques, &c: T. 1

Voltaire - 1773 - 584 pages
...très jufte , fans l'avoir cultivé, ramena fou53» VIE DE MOLIÈRE. vent par fon approbation la cour & la ville aux pièces de Molière. Il eût été plus honorable pour la nation , de n'avoir pas befoin des décifions de fon maître pour bien juger. Molière eut des ennemis cruels , furtout les...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres de M. de Voltaire, Volume 1 ;Volume 10

Voltaire - 1775
...très jufte , fans l'avoir cultivé , ramena fouvent par fon approbation la cour & la ville aux piéces de Molière. Il eût été plus honorable pour la nation , de n'avoir pas befoin des décifions de fon maître pour bien juger. Molière eut des ennemis cruels , furtout les...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres completes de Voltaire, Volume 47

Voltaire - 1784
...naturel 8c l'efprit très-jufte , fans l'avoir cultivé , ramena fouvent par fon approbation la cour 8c la ville aux pièces de Molière. Il eût été plus honorable pour la nation , de n'avoir pas befoin des dédiions de fon prince pour bien juger. Molière eut des ennemis cruels , furtout les mauvais...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Œuvres completes de Voltaire, Volume 61

Voltaire - 1785
...qui avait un goût naturel et l'efprit très-jufte , fans l'avoir cultivé , ramena fouvent , par fon approbation , la cour et la ville aux pièces de Molière....été plus honorable pour la nation de n'avoir pas befoin des décifions de fon prince pour bien juger. Molière eut des ennemis cruels , furtout les...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres complètes de Voltaire. Tome premiere. [-, Volume 1 ;Volume 47

Voltaire - 1785
...naturel 8c l'efprit très-jufte , fans l'avoir cultivé , ramena fouvent par fon approbation la cour 8c la ville aux pièces de Molière. Il eût été plus honorable pour la nation, de n'avoir pas befoin des décifions de fon prince pour bien juger. Molière eut des ennemis cruels , furtout les...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Œuvres complètes de Voltaire, Volume 1 ;Volume 61

Voltaire - 1785
...l'efprit très-jufte , fans l'avoir cultivé , ramena fouvent, par fon approbation, la cour et la tille aux pièces de Molière. Il eût été plus honorable pour la nation de n'avoir pas befoin des décifions de fon prince pour bien juger. Molière eut des ennemis cruels , furtout les...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Œuvres, avec des remarques grammaticales [&c.] par m. Bret, Volume 1

Molière - 1788
...naturel & l'efprit très-jufte , fans l'avoir cultivé , ramena fouvcnt par fon approbation la cour & la ville aux pièces de Molière. Il eût été plus honorable pour la nation , de n'avoir pas befoin des décidons de fon maître pour bien juger. Molière eut des ennemis cruels , furtout les...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger ePub
  5. Télécharger le PDF