Histoire sommaire de la civilisation: depuis l'origine jusqu'à nos jours, Volume 1

Couverture
Hachette et Cie, 1886
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 490 - C'est un beau spectacle que celui des lois féodales : un chêne antique s'élève ' ; l'œil en voit de loin les feuillages ; il approche ; il en voit la tige , mais il n'en aperçoit point les racines; il faut percer la terre pour les trouver.
Page 25 - ... qu'on croit être à leur pied ; enfin, l'on y touche, et rien ne peut exprimer la variété des sensations qu'on y éprouve; la hauteur de leur sommet, la rapidité de leur pente, l'ampleur de leur surface, le poids de leur assiette...
Page 574 - L'architecte chrétien, non content de bâtir des forêts, a voulu, pour ainsi dire, en imiter les murmures; et au moyen de l'orgue et du bronze suspendu, il a attaché au temple gothique jusqu'au bruit des vents et des tonnerres, qui roule dans la profondeur des bois.
Page 199 - L'État avait le droit de ne pas tolérer que ses citoyens fussent difformes ou contrefaits. En conséquence il ordonnait au père à qui naissait un tel enfant, de le faire mourir. Cette loi se trouvait dans les anciens codes de Sparte et de Rome5.
Page 91 - Dieu, tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes.
Page 46 - Je n'ai pas fait ce qui était abominable aux dieux ! Je n'ai pas desservi l'esclave auprès de son maître ! Je n'ai pas affamé ! Je n'ai pas fait pleurer! Je n'ai point tué ! Je n'ai pas ordonné le meurtre par fraude ! Je n'ai commis de fraude envers personne! Je n'ai point détourné les pains des temples ! Je n'ai point distrait les gâteaux d'offrande des dieux ! Je n'ai pas enlevé les provisions ou les bandelettes des morts l...
Page 102 - XXI , en parlant de celui qui en a maltraité un autre, il est dit « qu'il rendra vie pour vie , œil pour œil , dent pour dent , » main pour main, pied pour pied , brûlure pour brûlure, » plaie pour plaie, meurtrissure pour meurtrissure.
Page 439 - Si on écrivait, chacun à part, les articles de nos divers codes , et qu'après les avoir mêlés dans une urne , on les en tirât successivement , l'ordre que mettrait le hasard entre les matières et les dispositions ne différerait guère de leur arrangement dans la loi salique.
Page 560 - ... qui semblaient extravaguer d'abord, finissent souvent par vous ramener à une vérité de détails et de sentiments plus réelle et plus saisissante que l'histoire. Tous les sujets que pouvait fournir le moyen âge étaient ainsi traités par les trouvères; mais dans ce grand nombre de thèmes principaux, il y...
Page 45 - Vérité et de la Justice ; je vous ai apporté la vérité, j'ai détruit pour vous le mensonge ! Je n'ai commis aucune fraude contre les hommes ! Je n'ai pas tourmenté la veuve...

Informations bibliographiques