L'Esprit du comte de Maistre: Précédé d'un essai sur sa vie et ses écrits par Charles Barthélemy complété par un grand nombre de notes

Couverture
Gaume et Duprey, 1859 - 440 pages

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 241 - ... l'aurore le trouve déjà en pleine campagne, d'où il ne se retire qu'avec le soleil: quels soins! quelle vigilance! quelle servitude! Quelle condition vous paraît la plus délicieuse et la plus libre, ou du berger ou des brebis? le troupeau est-il fait pour le berger, ou le berger pour le troupeau?
Page 285 - C'est que sur le calcul, dit-on, de Cassini*, Un astrolabe en main, elle a, dans sa gouttière, A suivre Jupiter passé la nuit entière*. Gardons de la troubler. Sa science, je croi, Aura pour s'occuper ce jour plus d'un emploi : D'un nouveau microscope on doit, en sa présence, Tantôt chez Dalancé faire l'expérience ' ; Puis d'une femme morte avec son embryon 11 faut chez du Verney * voir la dissection. Rien n'échappe aux regards de notre curieuse.
Page 104 - Essai sur le Principe Générateur des Constitutions Politiques et des autres institutions humaines (daté de mai 1809, l'e éd., 1810).
Page 241 - Quand vous voyez quelquefois un nombreux troupeau qui répandu sur une colline vers le déclin d'un beau jour, paît tranquillement le thym et le serpolet, ou qui broute dans une prairie une herbe menue et tendre qui a échappé à la faux du moissonneur, le berger, soigneux et attentif, est debout auprès de ces brebis, il ne les perd pas de vue, il les suit...
Page 326 - Sans pouvoir obliger personne à les croire, il peut bannir de l'Etat quiconque ne les croit pas; il peut le bannir, non comme impie, mais comme insociable, comme incapable d'aimer sincèrement les lois, la justice, et d'immoler au besoin sa vie à son devoir.
Page 183 - Théodas, et de lui seul. Il crie, il s'agite, il se roule à terre, il se relève, il tonne, il éclate; et du milieu de cette tempête il sort une lumière qui brille et qui réjouit : disons-le sans figure, il parle comme un fou et pense comme un homme sage...
Page 247 - ... c'est sur leurs genoux que se forme ce qu'il ya de plus excellent dans le monde : un honnête homme et une honnête femme.
Page 164 - ... toutes les souverainetés possibles , qui toutes agissent nécessairement comme infaillibles; car tout gouvernement est absolu ; et du moment où l'on peut lui résister sous prétexte d'erreur ou d'injustice, il n'existe plus.
Page 242 - Il ya un commerce ou un retour de devoirs du souverain à ses sujets, et de ceux-ci au souverain ; quels sont les plus assujettissants et les plus pénibles, je ne le déciderai pas : il s'agit de juger d'un côté entre les étroits engagements du respect, des secours, des services, de l'obéissance, de la dépen.
Page 238 - Que si l'on vous disait que tous les chats d'un grand pays se sont assemblés par milliers dans une plaine, et qu'après avoir miaulé tout leur saoul, ils se sont jetés avec fureur les uns sur les autres et ont joué ensemble de la dent et de la griffe; que de cette mêlée il est demeuré de part et d'autre neuf à dix mille chats sur la place, qui ont infecté l'air à dix lieues de là par...

Informations bibliographiques