La communauté: histoire critique d'un concept dans la sociologie anglo-saxonne

Couverture
Harmattan, 2006 - 283 pages
0 Avis
Les vertus de la " communauté ", et parfois aussi ses inconvénients ou ses dangers, sont évoqués de plus en plus souvent aujourd'hui, que ce soit en sociologie ou dans le langage courant. Mais ce concept, ayant ses origines dans la sociologie allemande, est souvent employé sans recours à une définition précise. De ce fait, des situations sociales très diverses, autant par la nature des ensembles visés que par les qualités qu'on leur prête, sont examinées sous l'égide de cette notion. C'est pour mieux connaître le concept de la communauté que cet ouvrage retrace ses origines et son utilisation dans la sociologie américaine et britannique. Après avoir présenté les débats théoriques concernant les critères de définition, l'attention est dirigée vers les études de communauté (community studies) effectuées en grand nombre aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Cette rencontre avec un grand corpus d'écrits, qui pour la plupart ne font pas l'objet d'une traduction française, est l'occasion d'approfondir notre connaissance des théories et méthodes de la sociologie anglo-saxonne et de s'interroger sur leur capacité à construire l'objet qu'ils prétendent examiner. Le regard sur divers types de communautés, allant de la communauté de proximité à la communauté virtuelle, permet de préciser les caractéristiques généralement attribuées à ces ensembles et amène une réflexion sur l'organisation sociale et ses conséquences sur la vie humaine.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques