La Légende noire de la Sanûsiyya: Une confrérie musulmane saharienne sous le regard français, 1840-1930, Volume 1

Couverture
Les Editions de la MSH, 1995 - 1154 pages

Ouvrage en deux tomes

L'histoire de la Sanûsiyya est d'abord l'histoire d'une grande peur coloniale. Rien dans la doctrine de cette confrérie musulmane, née vers 1837, ne la prédisposait à un affrontement avec les grandes Puissances de son époque. À l'heure du partage de l'Afrique, elle fut identifiée abusivement comme un repaire de subversion et de résistance. Sa position en retrait, les rumeurs excessives entretenues par quelques-uns de ses partisans, et la campagne délibérée montée par plusieurs observateurs français contribuèrent à construire autour d'elle une véritable légende noire. Au début des années 80, cette légende noire s'imposa par différents relais, au point d'acquérir, dans les principaux pays européens, la force d'une évidence. Cette légende noire eut une influence directe sur le destin de la confrérie elle-même. Étroitement surveillée par les Puissances européennes, puis attaquée par celles-ci, la Sanûsiyya finit par organiser sa défense, se constituant en mouvement politico-militaire, et, plus tard, en appareil d'État — devenant ainsi, sous la contrainte extérieure, ce que la légende noire voulait qu'elle fût : une force hostile à la conquête coloniale, capable comme telle de se battre à la fois contre les Français, les Italiens et les Britanniques.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques