Dictionnaire historique et bibliographique: Contenant l'histoire abrégée de toutes les personnes de l'un et de l'autre sexe qui se sont fait un nom par leurs talens, leurs vertus ou leurs crimes, depuis le commencement du monde; avec l'histoire des dieux de toutes les mythologies, et dans lequel on rapporte les jugemens des meilleurs écrivains sur le caractère, les moeurs et les ouvrages de ces mêmes personnes, et des considérations sur l'accroissement, la décadence et la chute des empires, Volume 1

Couverture
E. Ledoux, 1822
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 90 - D'un autre côté, dans son Histoire généalogique et chronologique de la maison de France et des grands officiers de la couronne (t.
Page 150 - ... échappait jamais de mensonge, et il ne pouvait les souffrir dans les autres. Son air affable et prévenant était accompagné d'une sorte de sévérité , et sa gravité tempérée par un air de bonté et de douceur ; en sorte qu'on ne pouvait dire si ses amis le respectaient plus qu'ils ne l'aimaient. » Durant les guerres civiles de Pompée et de César, de Marc-Antoine et de Brutus, il se ménagea si bien qu'il fut aimé de tous sans inspirer aucun ombrage. Il refusa constamment toute fonction...
Page 39 - ... jouit peu de temps, et ne fut plus occupé qu'à faire usage , dans ses douleurs qui augmentaient de plus en plus , des expressions de l'écriture qui lui étaient toujours présentes, n'ayant passé aucun jour depuis son enfance sans en lire.
Page 455 - Je voudrais. Sire, les avoir perdus tous deux, car ils sont inutiles à votre service, et en avoir sauvé un qui vous a gagné des batailles et qui vous en gagneroit encore.
Page 108 - Il fut successivement sénateur , questeur , tribun et préteur. On le croit auteur du Dialogue des Orateurs , ou De la corruption de l'éloquence , attribué autrefois à Tacite ou à Quintilien , et mis à la fin de leuis œuvres. Giry , de l'académiefrançaise , donna en notre langue une traduction de ce Dialogue, Paris, 1626, iu-4* , précédée d'une préface de Godeau.
Page 74 - Votre noblesse est mince , Car ce n'est pas d'un prince , Daphnis , que vous sortez : Gentilhomme de verre Si vous tombez à terre , Adieu les qualités.
Page 374 - VII l'envoya en 1524 en Allemagne , avec la qualité de légat pour assister à une nouvelle diète convoquée à Nuremberg ; mais il ne put rien obtenir de cette assemblée. Quatre ans après, en...
Page 190 - Ci gît un très-grand personnage , Qui fut d'un illustre lignage , Qui posséda mille vertus , Qui ne trompa jamais, qui fut toujours fort sage. Je n'en dirai pas davantage : C'est trop mentir pour cent écus.
Page 215 - D'un côté, grand philosophe, sachant démêler le vrai d'avec le faux, voir l'enchaînure d'un principe et suivre une conséquence; d'un autre côté, grand sophiste, prenant à tâche de confondre le faux avec le vrai, de tordre un principe, de renverser une conséquence. D'un côté, plein d'érudition et de...
Page 406 - Platon, et se donna un coup de poignard dont il mourut 45 ans avant J.-C. , à l'âge de 48 ans. Les historiens en ont fait un grand éloge. Il ya néanmoins beaucoup de traits dans sa vie qui ne lui font point honneur , et sur lesquels il est impossible de l'excuser.

Informations bibliographiques