Images de page
PDF
ePub

1

)

DE LA VIE

DE L'EMPEREUR

NAPOLÉON,

OU

PRÉCIS historique de tout ce qui s'est passé

depuis le 1er avril 1814 jusqu'au 20 mars 1815, relatif à S. M. et aux braveś qui l'ont accompagné, son départ de Fontainebleau , son embarquement à Saint-Rapheau près Fréjus , son arrivée à Porto - Ferrajo, son séjour à l'île d'Elbe et son retour à Paris.

PAR A. D. B. M***, lieutenant de grenadiers,

PARIS, Chez ALEXIS EYMERY, libraire, rue Mazarine, 1.o 30.

FinEVARD COLLEGE LIBRARY

FROM THE LIBRARY OF COMTE ALFRED BOULAY DE LA MEURTHE

APRIL 1927

DE LA VIE

DE L'EMPEREUR

NAPOLÉON.

La lutte d'un seul peuple contre vingt peuples conjurés, cette croisade de tous les monarques contre un seul monarque, jusqu'alors vainqueur de tous, avaient placé le théâtre de la guerre non loin des murs de la capitale,

Vingt années d'exploits, de triomphes, les combinaisons les plus profondes, les manoeuvres les plus savantes, les marches les plus rapides, les batailles les plus glorieuses, tout ce que la science de la guerre, et l'înfatigable ardeur d'un génie qu'exaltaient encore les obstacles , et que soutenaient le courage et le dévouement.

d'une armée' indomptable , devaient échouer sous les efforts de la trahison et de la perfidie.

Un soldat, devenu maréchal d'Empire, avait livré Lyon et son armée; un autre soldat,parvenu au même grade, après avoir abandonné Paris à l'Europe en armes , pour accélérer la paix du monde (1), pour le bonheur de la France et du monde en. tier (2), traversait ļes lignes des alliés avec sa division , qui ne pouvait le soupçonner de félonie (3). Abandonnant celui

[ocr errors]

(1) Proclamation du prince de Schwarta zemberg

(2) Proclamation de l'Empereur Alexandre,

(3) Les habitans de Versailles n'ont point encore oublié avec quelle véhémence cette division , trahie par son chef, exprima son indi . gnation. Sans la prudence et le sang froid de M. le chevalier Jouvencel, maire , la ville devenait le théâtre d'un combat entre dix mille Français, et à peu près trente mille Russes et Prussiens logés chez l'habitant campés autour de la pièce des Suisses,

[ocr errors]
[ocr errors]
« PrécédentContinuer »