Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" Hélas ! Du crime affreux dont la honte me suit, Jamais mon triste cœur n'a recueilli le fruit. "
Œuvres de Jean Racine..: Iphigénie - Page 162
de Jean Racine - 1810
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les ornemens de la mémoire, ou Les traits brillans des poëtes françois les ...

Pons Augustin Alletz - 1749 - 443 pages
...Toi-même de ton fang devenir le bourreau. Pardonne. Un Dieu cruel a perdu ta famille, Reconnois fâ vengeance aux fureurs de ta fille; Hélas ! du crime affreux dont la honte me fuit Jamais mon trifte cœur n'a recueilli le fruit.,., (a) Elle avoic confenti qu'^lnonc accufât...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La Pleïade françoise ou l'esprit des sept plus grands poétes, Volume 2

Pierre-Louis d' Aquin de Château-Lyon - 1754
...Toi-même de ton fang devenir le bourreau. Pardonne. Un Dieu cruel a perdu ta famille. Reconnois fa vengeance aux fureurs de ta fille. • Hélas ! du crime affreux dont la honte me fuit , Jamais mon trifte cœur n'a recueilli le fruit. RMine , Phédr. a8. i v. fc. YI. TYRAN. BURRHUS...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Œuvres, Volume 2

Jean Racine - 1767
...Toi-même de ton lang devenir le bourreau. Pardonne. Un Dieu cruel a perdu ta famille. Reconnois fa vengeance aux fureurs de ta fille.' Hélas , du crime affreux dont la honte me fuit ,' Jamais mon triffe cœur n'a recueilli le fruit ! Jusqu'au dernier fôupir de malheurs pourfuivie...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Bérénice, tragédie. Bajazet, tragédie. Mithridate, tragédie. Iphigénie ...

Jean Racine - 1779
...Toi-même de ton fang devenir le bourreau. Pardonne. Un Dieu cruel a perdu ta famille. Reconnois fa vengeance aux fureurs de ta fille. Hélas , du crime affreux dont la honte me fuit , Jamais mon trifle cœur n'a recueilli le fruit ! Jufqu'au dernier foupir de malheurs pourfuivie,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Bibliothèque des théatres, composée de plus de 530 tragédies, comédies ...

1784
...Toi même de ton fang devenir le bourreau. Pardonne. Un Dieu cruel a perdu ta famille, Reconnois fa vengeance aux fureurs de ta fille. Hélas , du crime affreux dont la honte me fuie, Jamais mon trîftc cœur n'a recueilli le fruit ! •Jufqu'au dernier fonpir , de malheurs pourfuivie...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Petite bibliotheque des théatres: Chef-d'œuvres de la Fosse. Coriolan

Jean Baudrais, Nicolas-Thomas Le Prince - 1787
...Toi-même, de ton sang devenir le bourreau!..,. Pardonne !.... Un Dieu cruel a perdu ta famille. Keconnois sa vengeance aux fureurs de ta fille. Hélas! du crime...soupir de malheurs poursuivie » Je rends dans les tourmens une pénible vie ! CE N o N ï, Eh! repousser, Madame, une injuste terreur. IRegardei d'un...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Oeuvres complètes, Volume 2

1796
...Toi-même de ton sang devenir le bourreau. Pardonne : un dieu cruel a perdu ta famille ; Reconnais sa vengeance aux fureurs de ta fille. Hélas ! du...poursuivie ,. Je rends dans les tourments une pénible vie. CE NON E. Hé l repoussez , madame , une injuste terreur r Regardez d'un autre œil une excusable erreur....
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Théatre de P. Corneille: avec les commentaires de Voltaire, Volume 5

Pierre Corneille, M. de Fontenelle (Bernard Le Bovier), Voltaire, Thomas Corneille, Georges de Schudéry - 1797
...discours paraît peu convenable à une nouvelle mariée. Racine a employé cette expression dans Phèdre : Hélas ! du crime affreux dont la honte me suit Jamais mon triste cœur n'a recueilli le fruit. V Parmi ce grand amour que j'avois pour Sévère, i) Tattendois un époux de la main de mon père,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Iphigénie. Phedre. Esther. Athalie

Jean Racine - 1801
...nouveau, Toi-même de ton sang devenir le bourreau. Pardonne. Un dieu crnel a perdu ta famille : Reconnois sa vengeance aux fureurs de ta fille. Hélas! du crime...poursuivie, Je rends dans les tourments une pénible vie. OE wo N E. -- Hé ! repoussez, madame, une injuste terreur, Regardez d'un antre œil une excusable...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les siècles littéraires de la France: ou Nouveau dictionnaire ..., Volume 5

Nicolas Toussaint Lemoyne Desessarts - 1801
...Dieux la séduction, mais non la crainte. Quand elleselaisseentraîner, elle se condamne toujours : « Hélas ! du crime affreux dont la » honte me suit, » Jamais mon triste cœur n'a re» cueilli le fruit, » Jusqu'au dernier moment de re— » mords poursuivie, » Je rends dans ,lrs...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger le PDF