Histoire générale du Languedoc avec des notes et les pièces justificatives: De 1304 à 1385

Couverture
J. B. Paya, 1844
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 571 - ... et afin que ce soit chose ferme et estable à tousjours, nous avons fait mettre nostre seel a ces présentes, sauf en autres choses nostre droit et l'autruy en toutes.
Page 298 - ... Guesclin pour qu'on cherche à la réfuter. Le connétable mourut le i3 juillet i38o. Son corps, porté d'abord au Puy, fut déposé dans l'église des Jacobins; le 23, la ville lui fit faire un service magnifique. On remarque comme chose singulière pour le temps, qu'il y eut trente torches de cire, un drap d'or bordé de noir avec ses armes, et que le professeur de théologie du couvent prononça son oraison funèbre. On lui éleva dans l'église un tombeau, où il étoit représenté en buste...
Page 330 - Tous ces personnages sont peints de grandeur naturelle. Le fond de cette peinture est chargé de loups, de sangliers et autres bêtes sauvages. Au plus haut , il ya une manière de frise , où sont peints des anges qui portent en leurs mains...
Page 62 - ... ils leur donnèrent l'absolution de l'excommunication dont elles avaient été frappées. 3° Ils enjoignirent à quatre hommes et à une femme qui avaient fréquenté les hérétiques de faire quelques pélerinages, sans les assujettir à porter des croix comme les autres, et on leur donna l'absolution après qu'on eut lu publiquement les fautes dont ils étaient coupables.
Page 304 - Le duc accepta le défi; mais quand les deux armées se trouvèrent en présence, un de ses officiers voyant que le nombre était du côté des ennemis lui conseilla d'éviter le combat ; mais le prince répondit fièrement comme eût pu faire son père ou son...
Page 17 - Montpellier, et que dans un de ces chapitres, qui étoit assemblé pendant la nuit, suivant l'usage, on y exposa un chef, ou une tête, et qu'aussi-tôt le diable apparut sous la figure d'un chat ; que cette tête...
Page 106 - Tolosano plus de vingt à vingt-cinq sols tournois, étoient une tunique ouverte , une soubreveste fermée , un corset sans manches , un capuchon , des mitaines , des brodequins , etc. Les seuls maîtres en théologie et en décret pouvaient porter des habits d'un plus haut prix. Les chanoines réguliers de la cathédrale de Saint-Etienne, et de la collégiale de...
Page 330 - ... hors la tête : ils portent des cottes d'armes, avec les armoiries chacun de leur maison ; 'leurs noms sont écrits au baS en caractères de ce siècle-là, mais on n'en peut lire que cinq, qui sont : le duc de Touraine, le duc de Bourbon, Pierre de Navarre, Henri de Bar, et Olivier de Clisson; les deux autres ont été effacés parle temps.
Page 140 - Blanche de Navarre, fille de Philippe III, roi de Navarre, et de Jeanne de France, par contrat passé à Brie-Comte-Robert le 29 janvier 135o (n.
Page 536 - Loys fils de roy de France, frère de monseigneur le roy et son lieutenant es parties de la Languedoc, duc d'Anjou et conte du Maine, à nostre amé Estienne de Montmejan, trésorier général des guerres de Monsr.

Informations bibliographiques