Œuvres d'histoire naturelle et de philosophie de Charles Bonnet ...

Couverture
Chez S. Fauche, 1781
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 15 - ... fance infinie d'un DIEU avec les idées de leurs „ fens & de leur imagination , on pourroit dire „ que dans un feul pépin de pomme , il y auroit „ des pommiers , des pommes & des femences M de pommiers pour des fiecles infinis ou pref„ qu'infinis , dans cette proportion d'un pom„ mier parfait à un pommier dans fa femence ; „ & que la Nature ne fait que développer ces pe...
Page 144 - Les recherches qu'ils tenteroient dans cette vue , pourroient conduire à des réfultats qui réfléchiroient une lumière plus ou moins vive fur les endroits ténébreux de l'objet. Il arrive quelquefois que le Phyficien parvient à des vérités cachées, par des...
Page 105 - Ouvrières, parce qu'elles font chargées de tout le travail de la ruche. Ce font elles qui recueillent la cire & le miel, qui conftruifent ces gâteaux où règne une fi haute Géométrie, qui alimentent les Petits, & pourvoient à tous leurs befoins. On les a aufli nommées les Neutres , parce qu'on ne découvre en elles aucun veûige de fexes.
Page 171 - ARISTOMACHUS : je les ai écoutés tous deux avec la plus grande attention, & j'ai renvoyé la décifion de la caufe à la Nature elle-même , qui s'expliquera , fans doute quelque jour, par le miniftere de l'un ou de l'autre , ou par celui de quelques autres Obfervateurs qui fauront imaginer de nouveaux procédés pour lui arracher cette décifion. * • • »
Page 158 - Eflaim au tems où tous les Faux-bourdons font fous la forme de Vers ou fous celle de Nymphes : il faudroit répéter le bain chaque fois qu'on jugeroit qu'il pourroit fe trouver des Vers de Faux-bourdons dans quelque portion de gâteau. Comme on peut toujours baigner les Abeilles dans la belle faifon , fans expofer l'Eflaim , on peut toujours examiner une à une les Abeilles de l'Eflaim. ENFIN , il y auroit une troifieme manière d'exécuter la même expérience: elle confifteroit , non à enlever...
Page 104 - Mere de tout fon Peuple. Elle pond pendant le cours de l'année , 30 , 40 ou 50 mille œufs. UNE ruche préfente deux autres fortes de Mouches ou d'Individus : des Faux-bourdons & des Abeilles ouvrieres , qui portent encore le nom de Neutres.
Page 142 - Qui fait f^ les mâles ne répandent point » leur fperme dans les cellules royales où loge actuellement un œuf »'ou un ver ? Qui fait fi ce fperme', mêlé à la nourriture fur laquelle » repofe l'œuf ou le ver , n'accroît point l'énergie de cette nourriture, » & ne la 'rend pas plus propre à procurer le développement des » ovaires, &c? Qui fait encore fi ce fperme ne pénètre point dans » le ver par d'autres voies , que nous ne faurions deviner ni découvrir...
Page 155 - ... fa reine ; il lui en a donné une autre récemment éclofe , » & la jeune reine a pondu des œufs féconds. Vous avez vu qu'il en » eft de même des reines qui éclofent dans les boîtes de M.
Page 92 - Mes obfervations reviennent aflez aux vôtres : je n'ai jamais rien apperqu de régulier ou d'harmonique avec les variations du poids de l'air. Mais je foupçonnerois que fi les Sangfues ne font pas de bons baromètres , elles font au moins des thermomètres très-fenfibles.
Page 160 - Il lui avoit paru que le volume des parties fexuelles des Faux-bourdons étoit trop grand, proportionnellement à l'ouverture dans laquelle ces parties dévoient être introduites chez la Femelle pour la rendre féconde. Ce grand Obfervateur auroit donc été bien plus éloigné encore d'admettre que les Faux-bourdons- s'unifient par une véritable copulation aux Abeilles communes , dont la taille eft fi inférieure à celle des Reines. En relevant SWAMMERDAM , Mr.

Informations bibliographiques