La Normandie royale

Couverture
Ouest-France, 2005 - 555 pages
En 1204, la Normandie est conquise par le roi de France, Philippe Auguste. Il s'agit pour la province d'un événement de première grandeur, car depuis plusieurs siècles elle avait eu une histoire singulière, marquée notamment par la conquête de l'Angleterre (1066), à laquelle son destin était lié depuis lors. Au cours du XIIIe siècle, la Normandie est d'abord colonisée par les Français d'Ile-de-France, puis elle s'intègre progressivement dans le royaume de France, en particulier grâce à l'action de Saint Louis. Sous Philippe le Bel, les Normands parviennent pour la première fois au pouvoir, en particulier avec Enguerran de Marigny, qui tient le rôle de principal ministre. Malgré les difficultés politiques, le XIIIe siècle est un temps de croissance et de prospérité, se traduisant par une expansion agricole doublée d'un remarquable essor urbain. Le XIVe siècle correspond à un retournement de conjoncture. La crise économique débouche sur une grave crise démographique, et surtout sur le retour de la guerre, qui frappe directement la province. La Normandie apparaît en effet comme un enjeu majeur du nouveau conflit entre la France et l'Angleterre, qu'on appelle la " guerre de Cent Ans ".

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

AVANTPROPOS
9
I LA RÉACTION
43
Le choix du roi plantagenêt
49
Droits d'auteur

6 autres sections non affichées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques