Images de page
PDF
ePub
[blocks in formation]

CHAP. VIII.

CHAP. LXIII. Personnel

LXIV.

LIV.

CHAP. LV.

CONTRIBUTIONS DIRECTES.

ENREGISTREMENT ET DOMAINES.

CHAP. LVII.

Personnel.....
Dépenses diverses..

Personnel.....
Dépenses diverses..

DOUANES ET CONTRIBUTIONS INDIRECTES.

Service des douanes en Algérie.............

POSTES.

FORÊTS.

Matériel....
Dépenses diverses...

REMBOURSEMENTS ET RESTITUTIONS.

Répartitions de produits d'amendes, saisies et
confiscations..

CHAP. XXXIX. Dépenses diverses.

CAPITAUX REMboursables à DIVERS TITRES.
Intérêts de capitaux de cautionnements..
MONNAIES ET MÉDAILLES.

[merged small][ocr errors]

TOTAL..

2. Les crédits ouverts pour le même exercice par la loi du budget et le décret de répartition précités, sur les chapitres suivants du budget du ministère des finances, sont augmentés d'une somme égale de un million quatre cent quatre-vingt-dixneuf mille trois cent cinquante francs (1,499,350), par virement des chapitres désignés ci-dessus,

FORÊTS.

DOUANES ET CONTRIBUTIONS INDIRECTES.

Personnel.....

LIX. Dépenses diverses.

LX.

LXI.

2,900 16,600

Avances recouvrables..

Achats et transports de tabacs.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

REMBOURSEMENTS ET RESTITUTIONS.

CHAP. LXIX. Répartition des produits de plombage, etc. en matière de douanes...

LXXI.

Primes à l'exportation des marchandises.
LXXII. Escomptes sur divers droits...

TOTAL....

20,00

987,46

77,00

1,499,35

3. Notre ministre secrétaire d'État au département finances est chargé de l'exécution du présent décret, qui st inséré au Bulletin des lois.

Fait en Conseil des ministres, au palais des Tuileries, 12 Juillet 1859.

Pour l'Empereur,

Et en vertu des pouvoirs qu'Il Nous a conf
Signé EUGÉNIE.

Par l'Impératrice-Régente :

Le Ministre secrétaire d'État au départe des finances,

Signé P. MAGNE.

N° 6753.-DÉCRET IMPERIAL qui ouvre, sur l'exercice 1858, un Cr supplémentaire pour la dépense des Primes à l'exportation de march

dises.

Du 12 Juillet 1859.

NAPOLÉON, par la grâce de Dieu la grâce de Dieu et la volonté nationa EMPEREUR DES FRANÇAIS, à tous présents et à venir, salut.

Sur le rapport de notre ministre secrétaire d'État des finances; Vu la loi du 23 juin 1857, portant fixation du budget des dépen et des recettes de l'exercice 1858;

Vu notre décret du 9 décembre suivant (1), contenant répartiti des crédits du budget des dépenses dudit exercice ;

Vu l'article 20 du règlement général du 31 mai 1838 (2), conce nant la faculté d'ouvrir des crédits supplémentaires par décrets da l'intervalle des sessions législatives;

Vu l'article 21 de la loi du 5 mai 1855, relatif au mode de régu risation des crédits ouverts par décrets;

Vu les dispositions de notre décret du 10 novembre 1856 (3), les crédits supplémentaires et extraordinaires ;

(1) xr série, Bull. 565, n° 5137. (3) x1a série, Bull. 440, no 4110 (3) Ix série, Bull. 579, n° 7437.

Notre Conseil d'État entendu,

AVONS DÉCRÉTÉ et DÉCRÉTONS ce qui suit:

ART. 1. Il est ouvert à notre ministre secrétaire d'État des finances, sur l'exercice 1858, un crédit supplémentaire de vingt millions six cent quatre-vingt-deux-mille cinq cent quarante francs (20,682,540) applicable au chapitre ci-après :

REMBOURSEMENTS ET RESTITUTIONS.

CHAPITRE LXXI. Primes à l'exportation de marchandises.

2. Il sera pourvu à cette dépense au moyen des ressources accordées par la loi du budget de l'exercice 1858.

3. Le crédit ci-dessus sera soumis à la sanction législative, anx termes de l'article 21 de la loi du 5 mai 1855.

4. Notre ministre secrétaire d'Etat au département des finances est chargé de l'exécution du présent décret, qui sera inséré au Bulletin des lois.

Fait en Conseil des ministres, au palais de Saint-Cloud, le 2 Juillet 1859.

[ocr errors]
[ocr errors]

Pour l'Empereur,

Et en vertu des pouvoirs qu'Il Nous a confiés,

Signé EUGÉNIE.

Décret impériAL qui autorise un virement de Crédits au Budget du Ministère de la Guerre, exercice 1858.

Du 14 Juillet 1859.

NAPOLÉON, par la grâce de Dieu et la volonté nationale, EMPEREUR DES FRANÇAIS, à tous présents et à venir, SALUT.

Par l'Impératrice-Régente:

Le Ministre secrétaire d'État au département des finances,
Signé P. MAGNE.

Sur le rapport de notre ministre secrétaire d'État au département de guerre;

Fa la loi du 23 juin 1857, portant fixation du budget général des recettes et des dépenses de l'exercice 1858;

Vu notre décret du 9 décembre suivant (1), contenant la répartition. par chapitres des crédits du budget des dépenses de cet exercice;

(1) Buil. 565, no 5137.

Vu la loi du 4 juin 1859 sur les crédits supplémentaires et ext ordinaires :

Vu l'article 12 du sénatus-consulte du 25 décembre 1852, et l' ticle 3 de notre décret du 10 novembre 1856 (1), sur les vireme de crédits.

Vu la lettre de notre ministre secrétaire d'État des finances date du 28 juin 1859;

Notre Conseil d'État entendu,

AVONS DÉCRÉTÉ et DÉCRÉTONS ce qui suit:

ART. 1er. Les crédits ouverts pour l'exercice 1858 au d pitre vii du budget de la guerre (Solde et entretien des troup sont réduits d'une somme de quatre cent mille francs (400,00

2. Les crédits ouverts pour le même exercice au chapitr (Transports généraux) sont augmentés d'une somme égale quatre cent mille francs (400,000).

3. Nos ministres secrétaires d'État aux départements de guerre et des finances sont chargés, chacun en ce qui le concer de l'exécution du présent décret, qui sera inséré au Bulle des lois.

Fait en Conseil des ministres, au palais de Saint-Cloud 14 Juillet 1859.

Pour l'Empereur,

Et en vertu des pouvoirs qu'Il Nous a confi

Signé EUGÉNIE.

Le Ministre secrétaire d'État des finances,

Signé P. MAGNE.

Par l'Impératrice-Régente:

Le Maréchal de France Ministr secrétaire d'État de la guerre, Signé RANDON.

No 6755. — DÉCRET IMPÉRIAL qui ouvre, sur l'exercice 1858, un Cré supplémentaire applicable au Matériel du Conseil d'Etat.

Du 16 Juillet 1859.

(1) Bull. 440, no 4110.

NAPOLÉON, par la grâce de Dieu et la volonté nationa EMPEREUR DES FRANÇAIS, à tous présents et à venir, SALUT.

Sur le rapport de notre ministre d'État;

[ocr errors]

Vu la loi du 23 juin 1857, portant fixation du budget général des recettes et des dépenses de l'exercice 1858;

Vu notre décret du 9 décembre suivant (1), portant répartition, par chapitres, des credits de cet exercice;

Vu notre décret du 10 novembre 1856 (2), sur les crédits extraordinaires et supplémentaires;

Vu la lettre de notre ministre des finances, en date du 8 juillet 1859:

Notre Conseil d'État entendu,

AVONS DÉCRÉTONS et DÉCRÉTONS ce qui suit:

ART. 1a. Il est ouvert à notre ministre d'État, sur l'exercice 1858, un crédit supplémentaire de cinq mille francs (5,000) applicable au matériel du Conseil d'État.

des ressources

2. Il sera pourvu à cette dépense au moyen affectées au service de l'exercice 1858.

3. La régularisation de ce crédit sera proposée au Corps législatif, conformément à la loi du 5 mai 1855.

4. Notre ministre d'Etat et notre ministre des finances sont charges, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera inséré au Bulletin des lois.

Fait en Conseil des ministres, au palais de Saint-Cloud, le 16 Juillet 1859.

Le Ministre des finances,
Signé P. MAGNE.

Pour l'Empereur,

Et en vertu des pouvoirs qu'Il Nous a confiés,

Signé EUGENIE.

Par l'Impératrice-Régente:

Le Ministre d'État,
Signé ACHILLE FOULD.

N° 6756. - DÉCRET IMPERIAL qui maintient définitivement M. le Général de division Charon dans la première section du Cadre de l'Etat-major général.

Du 18 Juillet 1859.

NAPOLEON, par la grâce de Dieu et la volonté nationale, EXPEREUR DES FRANÇAIS, à tous présents et à venir, salut.

(1) Bull. 565, no 5137.

(2) Bull. 440, n° 4110.

« PrécédentContinuer »