La bataille d'Alger

Couverture
Larousse, 21 mars 2007 - 256 pages
"Chasse à l'homme!", titre l'Echo d'Alger le 25 décembre 1956. En cette fin d'année, le FLN lance une série d'attentats sanglants dans la capitale algérienne. Le 24, deux personnes sont tuées dans un bar, le 29, le maire de Boufarik, Amédée Froger, l'un des élus les plus actifs des Français d'Algérie, tombe sous les balles alors qu'il venait de prendre le volant de sa voiture. La bataille d'Alger commence avant que l'armée ne se voit confier la mission de rétablir l'ordre, en février 2007...
Pendant neuf mois, la ville blanche va vivre au rythme des contrôles, des fouilles, des arrestations, des interrogatoires musclés, voire des tortures et des exécutions sommaires. Cette bataille d'Alger, racontée par Jean Delmas qui en fut témoin en tant que capitaine du Génie, fait entrer la guerre d'Algérie dans une phase critique provoquant un fossé irrémédiable entre les deux communautés et une crise au sein de l'armée. Quant à l'opinion publique, elle se divise sur la prolongation d'une guerre où la terreur répond à la terreur...

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

La Rochelle ce 14 octobre 2014 - Peut etre un peu tardif, mais je lis que le capitaine Eoche - Duval, qui a crée la SAS de Champlain , serait originaire du Maroc . Non. Mon frère venait du 17° BGAP de Castelsarazin. Il n'était pas né non plus au Maroc. Devant l'histoire, cela n'a peut-être beaucoup d'importance , mais au plan familial : oui.
Précisions apportées par son frère Yves
signé Yves Eoche-Duval
 

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2007)

Jean Delmas, jeune étudiant en histoire, s'engage en juillet 1944, et participe aux opérations en Indochine, puis en Algérie (1956-67 et 1960-62) comme officier du Génie. Titulaire d'un doctorat en Histoire, il a enseigné à l'Ecole supérieure de guerre. Devenu général, il est nommé chef du service historique de l'Armée de terre (1980-1986), puis président de la Commission française d'histoire militaire.

Informations bibliographiques