Recueil des représentations, protestations et réclamations faites à S.M.I. par les représentans des états des provinces des Pay-Bas autrichiens [by F. X. de Feller].

Couverture
François Xavier de Feller
1787

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 225 - L'auteur chinois nous donne ici la cause de la corruption de presque toutes les monarchies. La monarchie se perd lorsqu'un prince croit qu'il montre plus sa puissance en changeant l'ordre des choses qu'en le suivant; lorsqu'il ôte les fonctions naturelles...
Page 104 - Or , il eft très-malaifé que la plupart des principaux d'un état foient malhonnêtes gens , & que les inférieurs foient gens de bien; que ceux-là foient trompeurs } & que ceux-ci confentent à n'être que dupes. Que...
Page 225 - MONARCHIE les démocraties se perdent lorsque le peuple \^> dépouille le sénat, les magistrats et les juges de leurs fonctions, les monarchies se corrompent lorsqu'on ôte peu à peu les prérogatives des corps ou les privilèges des villes. Dans le premier cas, on va au despotisme de tous; dans l'autre, au despotisme d'un seul.
Page 115 - C'est principalement de ces lois fondamentales qu'il est écrit, qu'en les violant, « on ébranle tous » les fondemens de la terre (') » : après quoi il ne reste plus que la chute des empires.
Page 25 - Ainsi l'Eglise romaine est toujours vierge ; la foi romaine est toujours la foi de l'Eglise, on croit toujours ce qu'on a cru, la même voix retentit partout, et Pierre demeure dans ses successeurs le fondement des fidèles. C'est JésusChrist qui l'a dit, et le ciel et la terre passeront plutôt que sa parole.
Page 13 - ... les droits de la communion sainte, et qui doit former le centre de toute l'Église, de tous les fidèles, dans tous les lieux et dans tous les temps. Mais le libelliste n'a point hésité à déclarer fanatique le peuple assemblé en foule, qu'il prévoyait devoir s'écrier à la vue du Pontife : « Voilà l'homme à qui Dieu a daigné confier les clefs du « royaume des cieux, avec le pouvoir de lier et...
Page 83 - OH par quelqu'un d'autre, en tout, ou en partie en quelle manière que ce soit, nous en ce cas, consentons et accordons, au nom de sadite majesté...
Page 71 - XXXIII. 145 en feront par eux pofées aux grandes portes des Eglifes , foient de pareille Force & valeur , même pour les Décrets , que fi lefdites publications avoient été faites auxdits Prônes , nonobftant toutes Ordonnances Se Coutumes à ce contraires , auxquelles Nous avons déroge à cet égard.
Page 12 - ... de leur respect pour nous. Ce qui a rendu sensible la bonté divine, qui veillait à ce qu'il ne fût point dérogé à l'honneur dû à Pierre par l'indignité de son successeur, élevé par la Providence sur le Siége pontifical sans aucun mérite personnel. « Nous avons cru devoir nous dispenser de flétrir ce libelle par une condamnation dans le moment qu'il a paru, tant parce que nous n'avons pas voulu donner sujet à des gens trop soupçonneux, tels qu'il n'en manque jamais, de croire...

Informations bibliographiques