Images de page
PDF

steurs Turkmans les ont nommez en leur langue Sara-Hatch”. Sam signifie Campagne 8c. naic/ain ceux qui sdssoienzyvenant du verbe net. chinon c'est à dire, .Ëdffivoir, se restaser, ainsi sara-match” mot à mot signifie [mx qui s'asseoir-nt dans la Campagne. Nos anciens Histo_ riens 8c nos faiseurs de Relations qui ne sçavoient point les langues Orientales ou du moins qui n'en avoient qu'une tres mediocre connoissance les appellent par tout San-MM , ce mot barbare nous est venu sans doute d'autre part que d'un François , car il eut dit Sara-rhin!, veu que nous au_ tres n'avons point de peine de ‘ prononcer le chin des Asiatiques comme quelques peuples nos voi. fins, 8c entre les autres les Anglois qui en font par tout un Zin,ce que quelqu'un d'eux a bien reconnu dans une Grammaire Persane qu'il a composée 5 il dispute de quelle façon il faut prononcer

le nom d'une Ville fameuse de Perse 5 les naturels Pescrivent8c le rononçent Chiraa par un Chin, 8c es Anglois le prononçent Si; rar par un Sad5Surquoy il conclut que ceux de sa nation faute d'avoir cette prononciation dans leur langue naturelle ne la peu

-vent exprimer dans la Persanne,

8c que les François y sont plus

heureux, parce que dansleurlan- '

gue ils expriment Chi aussi bien que Szg8c que l'une 8c l'autre pro_ nonciation leur est naturelle. Pour faire une relation bien exacte d'un païs ,il faut que ceux qui s'en meflent en sçachent la. langue , autrement ils commettent mille fautes que les person.. nes habilles ont de la peine àsup. porter , il n'en faut point -d'au_ tres preuves que les relations des voyages que nous avons euës en ce siecle , je parle seulement de celles qui traitent de la Perse5 il y ena deux un peu plus tolerables,

celle de la Vallé, 8c celle d'oioMz'. mzquey que la prerniere soit pleine de fautes , dont il y en a mesme que l'on peut dire monstrueuses, 8c que la derniere n'en soit pas exemsítqsi est-ce pourtant qu'el. Ies va ent mieux que les autres, parce que ces Auteurs avoient apris le Persan5je suis de cette opinion,que quiconque donne ses .voyages 8c les observations d'un païs dont il ignore la langue , ne donnera jamais rien d'achevé.

]e croy que cette petite digres; sion ne déplaira pas aux curieux; Pour revenir à nostre sujet , cette peuplade de Turk-mdnr estoit au; paravant tributaire des Kulmuk, mais depuis environ trente ans ils S'estoient refugiez en Perse , 8c

soûmis àla domination des Prin-.

ces qui la commandoient , pour éviter lesmauvais traitemen-s que les Kalmxzk leur Faisoieng8c trou

ver une region qui fust moins ste;

rile, 8c qui fust plus favorable àj ‘ - Ii iij

[graphic]

la nourriture de leurs troupeaux; Pendant cét intervale de temps les Kalmak n'en avoient rien dit, mais cét aimée 1667. jugeant que la Perse estoit dans une extreme foiblesse sous un jeune Prince pour avoir sujet. de declarer la guerre , ils envoyerent demander la restitution du tribut depuis trente ans que le Monarque des Perses avoit receu des Turkmans qu'ils pretendoient leurs sujets. Lors que leurs deputez furent arrivez à Ester-abaat qui est la premiere Ville considerable dans la. Perse de ce costé là. Le Gouverneur les retint , 8c les assura qu'il alloit de escher àla Cour de Perse sur le ujet de leur venue', 8c qu'il leur en feroit sgavoir la. response. D'abord sans consulter plus long-temps le Conseil du Roy fut d'advis de refuser hautemcntune demandesi fort inju_ rieuse à la grandeur de l'Empire. Cette resolution estoit sans doute si éclatante, mais elle n'estoit gue

res sage 5 Les Kdlmdlc indigne: lors qu'ils l'eurent sçeu , vinrent vers la fin de la campagne sur la frontiere qui separe les deux

Estats , 8c là ils tirerent solemnel. lement une flèche dans les terres de Perse , qui est le signal avec lequel ils declarent la guerre5 cy... dessous nous verrons ce que le Ciel en avoit ordonné.

Toutes ces guerres dont la Perse estoit menacée dans Pestat languissant, 8c dans la foiblesse où elle se trouvoit , furent cause que l'on n'écouta point à la Cour les propositions du Pacha de .BM-M que l'on ap elle vulgairemenr, mais mal Ba zura, Ville à l'em_ bouchure du Golphe Persique , il y avoit plusieurs années que ce Pac/M se maintenoit dans cette Ville comme Souverain, 8c ne red. connoissant point de Maistre , il sçavoitsi bien ménager les deux puissances ,au milieu desquelles il

« PrécédentContinuer »