Images de page
PDF

side les faire entrer dans' ces Colleges publics , où non seulement les Maistres sont gagez pour enseigner, mais les écoliers le sont encore pour apprendre, afin de n'en estre pas empechez par la pauvreté. Les personnes qui sont profsiesslon des lettres S'y adonnent toute leur vie, plûtost pour le plaisir que -l'étude leur donne , que pour s'en saire un métier. Le Mariage , ni aucune des Occu. pations ou leur fortune 8c leur condition les peut engagerz nÎempéchent pas u'.ils ne sapplicluent jusqua la mort , tant a apprendre qu'à enseigner, &ils ont une telle passion dïnstruire les .autres — ê' u)

8c d'avancer ainsi les sciences , qu'ils achètent-des écoliers , 8c leur donnent de l'argent pour l'es enseigner; Les gens de la plus haute qua. lité, sur tout ceux que le peu de capacité ,ou le. mépris pour les charges 8e 5 pour les emplois tiennent éloignez des affaires , ou que la dis

race du Prince en a écartgez , pratiquent cela plus que tous les. autres —, car 11s se sont un si grand honneur 8e prennent tant de plaisir à faire leçon de toute' sorte de sciences ,que uandil ne leur vient pas assez de disciples , ils en attirent par des appointemens 8c des pensions, 6c ils alleguent pour

Perses... -sÏ-aclonnent 5 1

.raison-É, 'qu'ils' ne 'sçauroi-ent se servirmieux deleurs biens quien aysida-nt de bons esprits .tu ne pourrment S avancer ans( -óelaîpd.ë'lsiiísï les lettres avec tousles avantages quïls

ontreceus. dela nature. .C'est gerssieralementsi-ärtou tes sortes . - de- sciences. ue les (Ils Ont plusieurs' des' vieux Auteurs Grecs que rx'ousavons pour la. Pzlíilosophîezpourl'Astronomie, pour la Medecine' , 8c pour les Machema-tiquesztzu

tre cïelëil-ils-onsssiïâdes Aràbesfic

quelquesï Períäns qwils n'ePt-itnenrss 'pas' moins doctes que les Grecs.. Mais il s'en faut bien qu'ils ayent csauffi .sgavans Modernes que nous

'en avons: sur tout dans_ l'A.:

i stronomie, ils ont plusieurs'

choses particulieres -, 8c com; me ils s'appliquent principalement a l'AstrOlOgie ,. ils' en raisonnent comme des * gens qui semblent y estre de grands rnaistres : Mais c'est dans leur Theologie prefsierablement où ils ont plusieurs choses sublimes 8c merveil_' leuses qui meritent asseurément nostre curiosité. -Sur les attributs de Dieu, il y a des endroits dans leurs Ecrits de Religion qui tiendroient dignement leur place entre les plus. beaux Passages des Livres de saint Augustin, 6c de saint Thomas. Dans la

[Theologie Pratique , dont la juriil.

jurisprudence fait une par.. tie parmy eux , de-même que chez l'ancien peuple d'Israël , il y a une infinité de choses tres belles 6c tres

remarquables ; 8c le rasinc-i

ment avec lequel les cír_ constances de chacune sont traitées , est au deflus de l'idée que j'en eusse jamais pû concevoir. ' Les Arts , la Politique, le Gouvernement , 8c les Coûtumes des Perses fournissent encore en grande abondance dequoy faire d'utiles 8c

(Yagreables remarques , oû

certainement l'on pourroit - sïnstruire en apprenant ce qu'il y a de beau 6c de rare

chez ces peuples , dont les î

« PrécédentContinuer »