Images de page
PDF
ePub

Essai sur le libre arbitre, sa théorie et son histoire (Ouvrage couronné par l'Académie des sciences morales et politiques.) Deuxième édition, 1 vol. in-8°, de la Bibliothèque de philosophie contemporaine, Paris, ALCAN .

La Causalité efficiente, 1 vol in-18, de la Bibliothèque de philosophie contemporaine. Paris, ALCAN . . . - - - - - - - - -

Éléments de philosophie. Quatrième édition.
Paris, PICARD et KAAN, 2 vol. in-12.

François Bacon, Paris, LETHIELLEUx, 1 vol. in-12.

Les Livres et les Idées, Paris, LECoFFRE, 1 vol. petit in-8°.

Catholicisme et Démocratie, Paris, LECoFFRE, in-12 -

Le Catholicisme et la Vie de l'Esprit, Paris,
LECoFFRE, in-12 . - - -

[ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]

Paris, LECOFFRE

Lettres d'un Curé de campagne (Ouvrage couronné par l'Académie française), huitième mille, 1 vol.in-12 . . . . . . . . . . . .

Lettres d'un Curé de canton, sixième mille,
1 vol. in 12 . . . . . . . . . .

Le Journal d'un Évêque :
PREMIÈRE PARTIE, quatrième mille, 1 vol. in-18 .
DUXIÈME PARTIE, troisième mille, 1 vol. in-18

3 fr. 50
3 50
3 50
3 50

[merged small][ocr errors][merged small][merged small]

LA CRISE DU LIBÉRALISME
LE SENS SOCIAL
LA DIVISION DU TRAVAIL SOCIA L
L'ORDONNANCE soCIALE
LE FoNDEMENT DU DRoIT D'AssoCIATIoN
LA CONDITION DU TRAVAILLEUR DANS LE SOCIALISME
LA CONDIT10N DU TRAVAILLEUR DANS LE CATHOLICISMIE
L'IDÉE RÉPUBLICAINE
L'1 D É E D É M o CRA T I Q U E

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small]

Les chapitres qui composent ce volume, bien que ne se suivant pas rigoureusement les uns les autres, sont cependant reliés intérieurement les uns aux autres bien plus étroitement qu'il ne peut paraitre de l'extérieur à la simple lecture des titres. Ils ont constitué des moments d'une même œurre, ils ont, j'en suis sûr, une unité d'inspiration et, je le crois, une unité de pensée, mais ils constituent aussi, chacun à sa place, des articulations organiques d'une doctrine sociale qui paraît, si l'on ne se trompe, assez cohérente et assez solide. C'est afin de tracer en bref les grandes lignes de cette doctrine, d'y marquer la place des chapitres qui vont suivre que ces lignes sont écrites.

Chacune des pages de ce livre a été un momen/ de l'action continue à laquelle, depuis qu'il tien/ une plume, l'auteur n'a cessé de travailler, et qui consiste à se demander comment il lui est possib/e d'acclimater sans les altérer ses sentiments et ses pensées de catholique parmi les milieux nouveaux créés par les luttes de la pensée et les mouvements politiques et sociaux. On sait assez que c'est à cette œuvre que la Quinzaine s'est consacrée. Les amitiés chaudes, les larges et intelligentes sympathies, qui sont renues à cette Revue des côtés les plus divers, et surtout la bienveillance extrême que, cette année même, le grand Pontife Léon XIII a daigné témoigner à son directeur, compensent et au delà toutes les colères que son attitude a pu soulever. Les injures tombent, les injustices deviennent caduques, les cabales sont impuissantes et les jalousies doivent se taire, la vérité de l'idée triomphe et sa fécondité rayonne. Il faut toujours marcher droit sa route avec la même sérénité souriante. La colère a toujours tort, et si la sottise est immortelle, les sots meurent et avec eux leurs sottises. C'est pour tuer quelques sottises que tous ces chapitres ont paru d'abord dans la Quinzaine sous forme d'articles. Quelques-uns avant d'être écrits araient été parlés sous forme de conférences en direrses cilles, devant divers auditoires. A Brurelles, devant les Etudiants catholiques appelés à lutter plus tard contre les « libéraux » belges, l'auteur traita de la Crise du libéralisme : à Lyon, devant la Société populaire d'économie sociale, il essaya de définir aux membres de cette Société qui s'exerce

« PrécédentContinuer »