Institution d'un prince: ou Traité des qualitez, des vertus et des devoirs d'un souverain, soit par rapport au gouvernement temporel de ses etats, ou comme chef d'une société chrétienne, qui est nécessairement liée avec la religion, Volume 2

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 256 - d'une Pauvreté qui ne ma point empêché de mériter les premiers Emplois de la République, & le commandement de fes armées. Elle ne m'a point fait de honte •, &
Page 394 - moyen, que le plus étendu de tous les Empires fit un corps , dont toutes les parties étoient liées beaucoup plus par
Page 28 - d'un Pont, ou de la réparation d'un Chemin public, il faut que le Prince qui veut donner une idée de fon Application & de fa Fermeté dans le commencement de fön regne , compte pour peu fes ordres , & pour tout l'exécution i & que l'exécution même foit moins
Page 394 - ainfi jamais au bien public : au lieu que le Fondateur de Rome., par une politique infiniment mieux entendue, avoit incorporé dans
Page 362 - Il a donné à Louis XII. Roi de France, le nom de Père du Peuple, quoique ce Prince ait eu
Page 246 - Les longs Sièges, les Marches pénibles, les Expéditions "éloignées, le Poids extraordinaire de leurs armes , de leurs bagages & de leurs munitions
Page 19 - le Génie & les Inclinations dominantes du Peuple qui lui eft fournis» Toutes les Provinces ne font pas en toute chofe de même goût> ni de même humeur : mais elles font toutes enfemble un certain Caractère général, compofé des inclinations particulières, réduites & modérées les unes par les autres : & c'eft ce
Page 30 - foit gardée, & que la force ne tienne pas lieu de loi ; que ce qui eft à l'un, ne foit pas expofé à la violence d'un autre •, que les liens communs de la Société ne
Page 394 - vaincus-, & que dans le jour même où il les avoit combattus comme ennemis, il les avoit
Page 20 - & fi l'on ne leur montre que le commandement abfolu : il faut éteindre les femences de divifion & de révolte, en donnant à ces Peuples quelque part aux délibérations publiques. Il y en a qui fuivent toutes les

Informations bibliographiques