Le mythe de l'organisation intégrée: Les progiciels de gestion

Couverture
Presses Univ. du Mirail, 2004 - 214 pages
0 Avis
Les évolutions les plus récentes en matière de pilotage et de rationalisation des entreprises sont largement orientées vers l'innovation en matière d'outils de gestion et de technologies de l'information. Avec l'entrée en scène des progiciels de gestion intégrés ou PGI, plus connus sous le sigle d'ERP - entreprise resource planning -, se confirme le rôle central de l'instrumentation du pilotage industriel dans la transformation des systèmes de production. Ces dispositifs ont la prétention de participer à l'avènement d'une nouvelle ère de la rationalisation industrielle et sont conçus pour réunir tout le spectre de l'activité productive sur une seule et même base de données. Les enjeux sont - multiples,: standardisation des données, suivi en temps réel de (activité et dés performances, automatisation des processus récurrents... Mais l'objectif affiché de standardisation de la gestion se heurte toutefois à des dynamiques de sens opposé la mise en œuvre des ERP fait l'objet de stratégies très variables d'une entreprise à l'autre et, paradoxalement, la standardisation se décline selon des formules diversifiées et complexes. Ce numéro de Sciences de la Société présente un ensemble de réflexions consacrées à ces objets dont on peut penser qu'ils sont effectivement porteurs de nouveaux horizons de la régulation en organisation. Les contributions réunies ont pour point commun d'éclairer de quelque manière l'espace de délibération dans lequel s'accomplit aujourd'hui le processus de rationalisation des organisations.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Isabelle BAZET Anne MAYÈRE
106
the social implications of its impact
140
ARGUMENTS
177
NOTES DE LECTURE
193
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques