Docteur Sleep

Couverture
LGF/Le Livre de Poche, 2015 - 761 pages
Danny Torrence, le petit garcon, qui, dans Shining, sortait indemne de l'incendie de l'Overlook Palace, est devenu un adulte. Alcoolique et paume comme l'etait son pere, il est maintenant aide-soignant dans un hospice ou, grace aux pouvoirs surnaturels qu'il n'a pas perdus, il apaise la souffrance des mourants. On le surnomme Docteur Sleep. Lorsqu'il rencontre Abra, une fillette de 12 ans pourchassee par un etrange groupe de voyageurs, Danny va retomber dans l'horreur. Commence alors une guerre epique entre le bien et le mal...

Point de normalite chez King, juste un voile d'apparences jete sur la realite du monde et un sillon, approfondi de livre en livre. Clementine Goldszal, Les Inrockuptibles.

King prouve encore une fois qu'il est un conteur diabolique, capable de nous eblouir avec de la poudre de perlimpinpin comme de nous faire toucher la realite la plus poisseuse. Cecile Mury, Telerama.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Docteur Sleep

Avis d'utilisateur  - verobleue - Babelio

Docteur Sleep par King-S « Docteur Sleep » est la suite d'un des plus grands romans d'horreur, 30 ans après sa parution... "Shining" date de 1977. Je l’ai lu et j’ai vu l’adaptation de Kubrick au ... Consulter l'avis complet

Docteur Sleep

Avis d'utilisateur  - pandaroux - Babelio

Docteur Sleep par King-S Dan Torrance, le Doc, pour les intimes a bien grandi. Le voilà devenu adulte, pourchassé par son don, alcoolique comme son père. Qui a dit qu'on ne suivait pas les dignes ... Consulter l'avis complet

À propos de l'auteur (2015)

Ne en 1947 a Portland (Maine), Stephen King a connu son premier succes en 1974 avec Carrie. En une trentaine d'annees, il a publie plus de cinquante romans et autant de nouvelles, certains sous le pseudonyme de Richard Bachman. Il a recu de nombreuses distinctions litteraires, dont le prestigieux Grand Master Award des Mystery Writers of America pour l'ensemble de sa carriere en 2007. Son 1/2uvre a ete largement adaptee au cinema.

Informations bibliographiques