Histoire universelle de l'église catholique, Volume 7

Couverture

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 579 - Et moi, je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle.
Page 179 - Le sujet en est la condamnation d'Apollinaire et de Timothée, son disciple, qu'il avait prétendu faire évêque d'Antioche. Elle est conçue en ces termes : « Quand votre charité rend à la chaire apostolique le respect qui lui est dû, le plus grand avantage vous en revient à vous-mêmes, mes très-honorés fils. Car, quoique nous soyons obligés de tenir le gouvernail de la sainte Église, dans laquelle le saint apôtre a siégé et enseigné, nous nous reconnaissons néanmoins bien au-dessous...
Page 472 - Que celui d'entre vous qui est sans péché lui jette la première pierre ! » Jésus perça au cœur l'hypocrisie, et du même coup signa son arrêt de mort.
Page 579 - Et je te donnerai les clefs du royaume des Cieux et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.
Page 525 - Voilà pourquoi de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort a enseveli tous les hommes parce que tous ont péché...
Page 507 - Ainsi donc, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et ainsi la mort a passé dans tous les hommes parce que tous ont péché [en Adam]...
Page 443 - J'entendis aussi une autre voix du ciel qui dit : « Sortez de Babylone, mon peuple, de peur que vous n'ayez part à ses péchés et que vous ne soyez enveloppés dans ses plaies, 5.
Page 469 - Augustin rappelle en peu de mots et ceux qui ont précédé sa \enue , et ceux qui l'ont accompagnée , et ceux qui l'ont suivie , et dont le monde est encore témoin. Il conclut en ces termes : Quels écrits de philosophes , quelles lois politiques sont à comparer à ces deux commandements , où le Christ a dit qu'est renfermée toute la loi et les prophètes : Vous aimerez le Seigneur votre Dieu de tout voire cœur, de toute votre âme, de toute. votre intelligence, et votre prochain comme vous-même?...
Page 443 - ... gémissant et disant: Malheur, malheur ! cette grande ville qui a enrichi de son opulence tous ceux qui avaient des vaisseaux sur la mer, a été désolée en un moment. 20. Ciel réjouissez-vous sur elle, et vous, saints apôtres et prophètes, parce que Dieu vous a vengés d'elle.
Page 374 - Seigneur, si je suis encore nécessaire à votre peuple, je ne refuse pas le travail : que votre volonté soit faite ! Malgré la fièvre qui le brûlait, il resta couché sur un cilice couvert de cendres, priant toute la nuit.

Informations bibliographiques