Arts et émotions

Couverture
Armand Colin, 6 janv. 2016 - 480 pages
La question des émotions représentées, exprimées ou provoquées par l’art a été largement éclipsée par une modernité qui dédaignait les problématiques « psychologisantes » et préférait se centrer sur des interrogations formelles. La sortie de l’art de ce moment formaliste, d’une part, et le développement des disciplines scientifiques ayant les émotions pour objet, d’autre part, invitent à ré-ouvrir le dossier des liens complexes et variés que les arts entretiennent avec les affects en l’enrichissant de la contribution des sciences cognitives et des théories psychologiques ou sociologiques de la réception et de la lecture.
Ce dictionnaire fournit un outil unique et précieux pour cartographier ce champ de recherche en plein essor, dessiner ses grandes problématiques, présenter ses principaux théoriciens et rassembler sa bibliographie. Son originalité tient au fait que la réflexion y est toujours conduite à partir d’uvres d’art particulières, et soumise à leur épreuve. Qu’il s’agisse des mécanismes complexes de l’immersion fictionnelle, des processus de mise en commun collective des émotions individuelles, de la responsabilité éthique de l’art, des interactions entre l’ordre de la création et la logique des émotions, il y a là autant de champs d’interrogations qui peuvent bénéficier du riche apport interdisciplinaire des « sciences de l’affect », alors même, que, dans l’autre sens, ces disciplines ont beaucoup à gagner à se pencher sur des corpus artistiques, compris comme des dispositifs de production, d’interrogation et de manipulation des affects.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2016)

Mathilde Bernard, docteur ès lettres de l’université de Paris 3 et professeur agrégée de lettres.

Directeur de recherche (Paris 3 Sorbonne Nouvelle), fondateur en 1999 du site internet Fabula, consacré à la recherche en littérature, il est membre de nombreux comités de lecture (Modernités, Lendemains, Temps zéro, Revue critique de fixxion française contemporaine), directeur de la rédaction de la Nouvelle Revue d’Esthétique (PUF), auteur d’articles dans La Nouvelle revue française, Sciences humaines, Littérature, la RSH, L'Herne, Europe, Les Temps modernes. Il est également critique au Magazine littéraire et à Marianne. Il est l’auteur de Réparer le monde : la littérature française face au xxie siècle (Corti, 2017).

Carole Talon-Hugon est professeur de philosophie à l’université de Nice-Sophia Antipolis et membre de l’Institut universitaire de France.

Informations bibliographiques