Les précieuses ridicules: comédie en un acte

Couverture
Librairie Hachette, 1891 - 79 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 16 - On sait à point nommé : un tel a composé la plus jolie pièce du monde sur un tel sujet ; une telle a fait des paroles sur un tel air : celui-ci a fait un madrigal sur une jouissance...
Page 53 - Apollon de son feu leur fut toujours avare. On dit, à ce propos, qu'un jour ce dieu bizarre, Voulant pousser à bout tous les rimeurs françois, Inventa du sonnet les rigoureuses lois; Voulut qu'en deux quatrains de mesure pareille La rime avec deux sons frappât huit fois l'oreille ; Et qu'ensuite six vers artislement rangés Fussent en deux tercets par le sens partagés.
Page 57 - J'étais sur le théâtre, en humeur d'écouter La pièce qu'à plusieurs j'avais ouï vanter; Les acteurs commençaient, chacun prêtait silence, Lorsque, d'un air bruyant et plein d'extravagance, Un homme à grands canons est entré brusquement En criant : « Holà ho ! un siège promptement ! » Et de son grand fracas surprenant l'assemblée, Dans le plus bel endroit a la pièce troublée.
Page 51 - Modeste en ma couleur, modeste en mon séjour. Franche d'ambition, je me cache sous l'herbe, Mais si sur votre front, je puis me voir un jour, La plus humble des fleurs sera la plus superbe.
Page 1 - Trivelin9, ou quelque- autre, sur le théâtre, faire ridiculement le juge, le prince ou le roi: aussi les véritables précieuses auraient tort de se piquer, lorsqu'on joue les ridicules qui les imitent mal 10.
Page 18 - Oh ! oh! je n'y prenais pas garde : Tandis que, sans songer à mal, je vous regarde, Votre œil en tapinois me dérobe mon cœur. Au voleur, au voleur, au voleur, au voleur!
Page 21 - C'est la coutume ici qu'à nous autres gens de condition les auteurs viennent lire leurs pièces nouvelles pour nous engager à les trouver belles et leur donner de la réputation; et je vous laisse à penser si, quand nous disons quelque chose, le parterre ose nous contredire. Pour moi, j'y suis fort exact; et quand j'ai promis à quelque poète, je crie toujours :
Page 11 - Mon Dieu! ma chère, que ton père a la forme enfoncée dans la matière! que son intelligence est épaisse, et qu'il fait sombre dans son âme!
Page 52 - Qu'on parle mal ou bien du fameux Cardinal, Ma prose ni mes vers n'en diront jamais rien : II m'a l'ait trop de bien pour en dire du mal, II m'a fait trop de mal pour en dire du bien.
Page 52 - En vain par mille et mille outrages Mes ennemis , dans leurs ouvrages , Ont cru me rendre affreux aux yeux de l'univers. Cotin , pour décrier mon style , A pris un chemin plus facile : C'est de m'attribuer ses vers.

Informations bibliographiques