Mémoires de l'Académie nationale de Metz, Volume 24

Couverture
Editions le Lorrain, 1844
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 9 - Quand la perdrix Voit ses petits En danger, et n'ayant qu'une plume nouvelle Qui ne peut fuir encor par les airs le trépas. \Elle fait la blessée, et va traînant de l'aile, Attirant le chasseur et le chien sur ses pas, Détourne le danger, sauve ainsi sa...
Page 563 - ... révolue , et enfin , sur tout ce qui peut exercer une influence salutaire sur la santé des membres de la Société ; 6°. Le président ouvrira ensuite la discussion sur les objets qui seront à l'ordre du jour , et sur tous ceux qui doivent être soumis à l'assemblée générale.
Page 371 - Lorsque le vœu de la nature est rempli , elle semble négliger les moyens par lesquels elle est parvenue à son but. La femme perd peu à peu de son éclat:, cette fleur délicate de tempérament, qui ne marche qu'avec la première jeunesse, disparaît comme la rosée du matin.
Page 550 - Mémoires de la Société royale et centrale d'agriculture , sciences et arts du département du Nord , séant à Douai.
Page 39 - O toi qui follement fais ton Dieu du hasard , Viens me développer ce nid qu'avec tant d'art, Au même ordre toujours architecte fidèle, A l'aide de son bec maçonne l'hirondelle.
Page 376 - Il est encore un espace de temps, mais trop court sans doute, ou elle intéresse par un reste d'attraits qui rappellent le souvenir de ceux qu'elle n'a plus. Elle redouble d'efforts pour conserver ce; reste précieux et inutile ; elle rassemble autour d'elle toutes ses machines, pour arrêter les ravages du temps qui la dépouille tous les jours de quelque chose...
Page 553 - Recueil des travaux de la Société libre d'agriculture , sciences, arts et belles - lettres du département de l'Eure, 2
Page 115 - Le premier animal était semblable à un lion, le second à un veau ; le troisième avait un visage comme celui d'un homme, et le quatrième était semblable à un aigle qui vole. 8.
Page 128 - On voit aussi dans les quatre animaux quatre principales qualités des Saints : dans le lion, le courage et la force ; dans le veau qui porte le joug, la docilité et la patience; dans l'homme, la sagesse; et dans l'aigle, la sublimité des pensées et des désirs.
Page 546 - Bulletin trimestriel de la société des sciences, belles-lettres et arts du département du Var, séant à Toulon.

Informations bibliographiques