Immigration et nationalisme au Chili 1810-1925: un pays à l'écoute de l'Europe

Couverture
Harmattan, 2005 - 319 pages
Au XIXe siècle, le Chili, alors République présidentielle prospère dans un continent instable, doit pourtant faire face à de nombreux blocages. Les déséquilibres économiques, sociaux et territoriaux sont tels qu'on ne peut les ignorer. Sollicitant le concours des pays étrangers dont pour une grande part la France et l'Allemagne, la "Petite Europe des Antipodes" entame alors un processus de modernisation qui devra composer avec la fièvre xénophobe de certains milieux nationalistes.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques