La politique des reliques de Constantin à Saint Louis: protection collective et légitimation du pouvoir

Couverture
Editions Beauchesne, 2007 - 315 pages
0 Avis
Jusqu'a ce jour, les reliques du Christ, de la Vierge et des saints ont ete un objet de culte. Au Moyen Age, elles etaient aussi un instrument de pouvoir. Parce que l'on croyait qu'elles assuraient par leur puissance miraculeuse la protection collective, les detenteurs de l'autorite publique les ont souvent utilisees pour augmenter leur prestige, voire asseoir leur legitimite. A l'exemple de Byzance, empereurs, rois et princes sont régulierement intervenus dans les translations et autres mises en valeur des reliques. C'est toute une circulation qui s'est instauree alors de ces fragments sacres, ponctuee de corteges solennels, d'offrandes de reliquaires somptueux, ou parfois meme de vols. Dans cette synthese originale, Edina Bozoky interprete les enjeux politiques que representaient la possession et le controle des reliques. Le lecteur y trouvera quantite de dossiers parfois peu connus, mais surtout une contribution decisive a la comprehension des rapports entre religion et exercice du pouvoir.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques