Dictionnaire de théologie. [With] Plan de la théologie par ordre de matières, suivant lequel il est à propos de lire le dictionnaire théologique, Volume 1

Couverture

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 269 - Toute puissance m'a été donnée dans le ciel et sur la terre. Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.
Page xvii - Un philosophe jette sur eux un coup d'œil rapide; il les pénètre, il les voit ariens, sociniens: il le dit, et pense leur faire honneur; mais il ne voit pas qu'il expose leur intérêt temporel, la seule chose qui généralement décide ici-bas de la foi des hommes.
Page 320 - Bienheureux ceux qui ont faim et soif de la justice, parce qu'ils seront rassasiés.
Page xii - Par les principes, la philosophie ne peut faire aucun bien que la religion ne le fasse encore mieux, et la religion en fait beaucoup que la philosophie ne saurait faire. Par la pratique, c'est autre chose; mais encore faut-il examiner.
Page 54 - Jésus croissait en sagesse, en âge et en grâce devant Dieu et devant les hommes.
Page 219 - In piété, car les exercices corporels sont utiles à peu de chose ; mais la piété est utile à tout, elle a les promesses de la vie présente et de la vie future.
Page 378 - ... d'ailleurs tout l'orgueil du génie qui sent sa supériorité, et qui s'indigne qu'on la lui dispute. La plupart de ses collègues étoient dans le même cas; tous en cela d'autant plus coupables qu'ils étoient plus inconséquens.
Page ii - O Brutus! ô mon fils! ne souille point ta noble vie en la finissant; ne laisse point ton espoir et ta gloire avec ton corps aux champs de Philippes. Pourquoi dis-tu , La vertu nest rien, quand tu vas jouir du prix de la tienne? Tu vas mourir, penses-tu : non , tu vas vivre, et c'est alors que je tiendrai tout ce que je t'ai promis.
Page 472 - Ame abjecte, c'est ta triste philosophie qui te rend semblable à elles : ou plutôt tu veux en vain t'avilir, ton génie dépose contre tes principes, ton cœur bienfaisant dément ta doctrine, et l'abus même de tes facultés prouve leur excellence en dépit de toi.
Page 146 - Où est donc le sujet de votre gloire? il est exclus; et par quelle loi? est-ce par. la loi des œuvres? non ; mais par la loi de la foi. 28. Car nous devons reconnaître que l'homme est justifié par la foi , sans les œuvres de la loi.

Informations bibliographiques