Œuvres complètes de M. le vicomte de Chateaubriand ...

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 243 - Les Français ont le droit de publier et de faire imprimer leurs opinions, en se conformant aux lois qui doivent réprimer les abus de cette liberté.
Page 98 - ... Conseillers de la couronne, auteurs de la loi, connus ou inconnus, qu'il nous soit permis de vous le demander : qu'avez-vous fait jusqu'ici qui vous élève à ce point au-dessus de vos concitoyens, que vous soyez en état de leur imposer la tyrannie? Dites-nous quel jour vous êtes entrés en possession de la...
Page 26 - Elles seront exécutées dans chaque partie du royaume, du moment où la promulgation en pourra éire connue. « La promulgation faite par le roi sera réputée connue dans le département de la résidence royale, un jour après celui de la promulgation...
Page 276 - Des journaux nous donnent le traité conclu , disent-ils, entre la France, l'Angleterre et la Russie, pour la pacification de la Grèce. Ces négociations , commencées sous mon ministère, me paroîtroient dans ce cas avoir eu une triste fin. 11 seroit difficile de comprendre que les Ottomans , vainqueurs presque partout, abandonnassent le...
Page 216 - Buonaparte, les deux termes exorbitants, dans l'anarchie et le despotisme, d'une révolution dont le terme juste devoit fixer la société ; car les sérieuses discordes chez un peuple prennent leur source dans une vérité quelconque qui survit à ces discordes : souvent cette vérité est enveloppée à son apparition dans des paroles sauvages et des actions atroces, mais le fait politique ou moral qui reste d'une révolution est toute cette révolution. Quel est ce fait dévolu aux deux mondes...
Page 17 - Si dans l'intervalle des sessions des chambres, des circonstances graves rendaient momentanément insuffisantes les mesures de garantie et de répression établies, les lois des 31 mars 1820 et 26 juillet 1821 pourront être remises immédiatement en vigueur, en vertu d'une ordonnance du roi délibérée en conseil et contresignée par trois ministres. « Cette disposition cessera de plein droit un mois après l'ouverture de la session des chambres, si pendant ce délai elle n'a pas été convertie...
Page 128 - vicaires généraux et les pénitenciers se sont allés plaindre à M. le « premier président que depuis un an (1660) six cents femmes, de compte « fait, se sont confessées d'avoir tué et étouffé leur fruit.
Page 250 - Rio démissionnaires ; de sorte que d'après le journal officiel on pourroit croire que ces deux honorables professeurs ont été destitués. On ne sait ce qu'on doit le plus admirer, ou de la justice que se rend la censure en essayant de cacher les sentiments qu'elle inspire, ou de l'obstination des ministres à laisser sur la victime qu'ils ont touchée la tache de leurs mains. ' Journal de
Page iii - C'est par la liberté de la presse que les droits des citoyens sont conservés , que justice est faite à chacun selon son mérite; c'est la liberté de la presse, quoi qu'on en puisse dire, qui, à l'époque de la société où nous vivons , est le plus ferme appui du trône et de l'autel. Charles X nous délivra de la censure...
Page 81 - Point n'ai renié mes opinions , je suis » ce que j'ai été ; je vais à la procession de la Fête-Dieu avec » le Génie du Christianisme , et à la tribune avec la Monar

Informations bibliographiques