Revue dominicaine, Volume 11

Couverture
Couvent des Dominicans., 1905
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 95 - Il arriva qu'un jour de l'année 1268 (1) la ville de Todi célébrait des jeux publics. La jeune épouse du jurisconsulte fut invitée; elle prit place sur une estrade couverte de nobles femmes, pour jouir de la fête et pour en faire le plus aimable ornement. Tout à coup l'estrade s'écroule. Au bruit des madriers qui se brisent et des cris qui éclatent, Jacques se précipite, reconnaît sa femme parmi les victimes, l'enlève encore palpitante, et veut la délivrer de ses vêtements. Mais elle,...
Page 168 - Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura plus jamais soif...
Page 105 - ... quelque remède. Si nous avions affaire à des personnes semblables à nous, la coutume de notre pays eût été de vous faire un présent pour essuyer vos larmes, et un autre pour affermir votre courage. Mais nous avons bien vu que votre courage n'a pas été abattu sous les ruines de cette maison, et pas un de nous n'a vu mênis une demie-larme sur vos yeux pour pleurer sur vous-mêmes à la vue de cette infortune.
Page 131 - Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.
Page 365 - Aujourd'hui, par une aberration commune, mais sévèrement punie , on veut unir au prestige des travaux sérieux la jouissance des plaisirs vulgaires. On est homme du monde par delà minuit, et l'on se réveille écrivain, savant, magistrat, ministre même, en attendant que la nature, accablée de ce double fardeau, se venge du génie lui-même par un idiotisme qui attriste l'admiration , et que l'antiquité n'avait pas connu.
Page 284 - Les adver« saires de la vérité doivent être convaincus par « des exemples d'humilité , de patience , de religion « et de toutes les vertus , non par le faste de la « grandeur et le déploiement de la gloire du siècle. « Armons-nous de la prière , et , faisant reluire en
Page 274 - II te manque une chose; va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi.
Page 218 - O ! de l'union fraternelle, Jour triomphant et radieux, Ah ! puisse ta flamme immortelle Remplir notre cœur de ses feux : Oui, puisse cette union sainte, Qui fit nos ancêtres si grands, Garder toujours de toute atteinte L'avenir de leurs descendants. Les vieux chênes de la montagne Où combattirent...
Page 130 - II faut que le Fils de l'homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu'il soit crucifié, et qu'il ressuscite le troisième jour.
Page 81 - Notre logement était si petit qu'en une chambre de seize pieds carrés, étaient notre chœur, notre parloir, nos cellules et notre réfectoire ; et, dans une autre petite salle, était la classe pour les françaises et les filles sauvages.

Informations bibliographiques