Philologiques: Tome I : Contribution à l'histoire des disciplines littéraires en France et en Allemagne au 19e siècle

Couverture
Les Editions de la MSH, 1990 - 427 pages
Dans un cadre de réflexion franco-allemand, recherches en histoire des études littéraires qui se constituent au 19e siècle en Europe où s’affrontent plusieurs modèles dont les principaux sont la philologie qui domine en Allemagne et la critique littéraire qui est, en France, la base d’une culture littéraire forte. En Allemagne, la philologie (à l'origine de l'ethnologie, de la linguistique et de l'histoire) s’impose comme une science générale de la culture, alors qu’elle est reléguée en France au rang d’une érudition poussiéreuse (dans le système culturel global, une place comparable est occupée par les sciences sociales).

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

BRITA RUPPEISENREICH
18
modèle
23
WILHELM VOSSKAMP
43
ULRICH Wyss
57
BERND WITTE
69
GÉRARD GENGEMBRE
89
MICHAEL WERNER
159
RUDOLF STICHWEH
189
PIERRE PÉNISSON
239
RÉMY PONTON
253
BURKHART STEINWACHS
269
ALAIN VAILLANT
311
PASCALE GRUSON
333
français xIxxxe siècles
393
Bibliographie générale
413
Droits d'auteur

PHILIPPE RÉGNIER
211

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

À propos de l'auteur (1990)

Michael WERNER est directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) à Paris (France), directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) à Paris (France) et directeur du Centre Interdisciplinaire d'Études et de Recherches sur l'Allemagne (CIERA) également à Paris (France).
Ses principaux domaines de recherche concernent les transferts culturels et "l'histoire croisée" en général, et entre l'Allemagne et la France en particulier.

Informations bibliographiques