Œuvres d'histoire naturelle et de philosophie: Mémoires d'histoire naturelle (1779)

Couverture
chez Samuel Fauche, Libraire du Roi., 1779
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 114 - HARVEY voit ,, d'abord fe former le fac , qui le doit contenir ; & ce lac, „ au lieu d'être la membrane d'un œuf qui fe dilateroit, fe „ fait fous fes yeux , comme une toile dont il obferve les „ progrès. Ce ne font d'abord que des filets tendus d'un bout „ à l'autre de la matrice; ces filets fe multiplient, fe ferrent, „ & forment enfin une véritable membrane. La formation de „ ce fac eft une merveille qui doit accoutumer aux autres. „ HARVEY ne parle point de la formation du...
Page 66 - ... et à leur reproduction ; la nutrition s'opère par la pénétration intime de cette matière dans toutes les parties du corps de l'animal ou du végétal. Le développement n'est qu'une espèce de nutrition plus étendue , qui se fait et s'opère, tant que les par*ties ont assez de ductilité pour se gonfler...
Page 69 - Cette différence ne viendroit-elle pas de ce qu'il faut beaucoup plus de nourriture pour entretenir un grand corps que pour en nourrir un petit , et que , proportion gardée , il y a dans les grands animaux beaucoup moins de nourriture superflue qui puisse devenir semence , qu'il n'y en a dans les petits animaux? Il est certain...
Page 250 - Ecreviile, il faij„ droit y en imaginer plufieurs , & nous ne „ faurions déterminer combien. Si l'on coupe „ la nouvelle jambe , il en renaît une autre „ dans la même place. Enfin , il faudroit en„ core admettre que chaque nouvelle jambe „ eft comme l'ancienne , remplie d'une infinité „ d'œufs , qui chacun peuvent fervir à renou„ veller la partie de la jambe qui pourroit lui ,, ètr
Page 323 - ... les individus qui proviennent du papillon, ne doivent pas être des papillons , mais des chenilles , parce qu'en effet , c'est la chenille qui a pris la nourriture , et que les parties organiques de cette nourriture se sont assimilées...
Page 113 - Novembre le fœtus eft formé ; & tout cet admirable ouvrage , lorfqu'il paroît une fois commencé , s'acheve fort promptement. Huit jours après la premiere apparence du point vivant l'animal eft tellement avancé , qu'on peut diftinguer fon fexe. Mais encore un coup cet ouvrage ne fe fait que par parties : celles du dedans font formées avant celles du dehors ; les vifceres & les inteftins font formés avant que d'être couverts du thorax & de...
Page 323 - réunit toute entière, d'abord fous une forme qui dépend „ beaucoup de celle de l'Animal même , & qui y reffemble „ en partie : la Chenille devient Papillon , parce que n'ayant „ aucun organe , aucun vifcere capable de contenir le fuper...
Page 334 - Ceci nous paroît clairement indiqué par le travail que ces molécules font en petit dans la putréfaction et dans les maladies pédiculaires , où s'engendrent des êtres...
Page 2 - LE Soleil un million de fois plus grand que la Terre , a pour extrême un globule de lumière , dont plufieurs milliards entrent à la fois dans l'œil de l'animal vingt-fept millions de fois plus petit qu'un Ciron.
Page 318 - Femelle, on y trouve des œufs ; & fi c'eft en Été, on y trouve des œufs & des Petits prêts à naître. Les Petits des vivipares éclofent dans le ventre de leur Mère , les Petits des ovipares, après en -être fortis. Les Petits des vivipares prennent donc dans le ventre de leur Mère , un accroiflement que n'y prennent pas les Petits des ovipares. Les Pucerons qui...

Informations bibliographiques