Hegel et l'idéalisme allemand

Couverture
Vrin, 1999 - 385 pages
Montrer, en partant de Hegel, la richesse et la diversité des formes de l'idéalisme allemand, c'est faire la preuve que l'hégélianisme n'est pas un système fermé et figé, mais qu'il permet d'intégrer ces diverses attitudes de pensée sans négliger leurs différences. Tel est le but de ce livre. Si l'idéalisme métaphysique est caractérisé par l'orientation de la réflexion vers l'absolu, l'idéalisme allemand est l'idéalisme par excellence. C'est avec Kant, Fichte, Schelling et Hegel, mais aussi Novalis et Hölderlin, que cet ouvrage aborde (en éclairant leurs origines et leur actualité) les grands thèmes spéculatifs - Imagination et Raison - Poésie et Philosophie - Raison et Religion - Esprit, Nature et Histoire -, mais aussi les multiples répercussions de l'idéalisme allemand dans le destin de la pensée jusqu'à Bergson. Au terme de ce parcours apparaît la vraie dimension gnostique de ces philosophies : la doctrine de la science chez Fichte, le savoir absolu ou les sciences philosophiques chez Hegel, la religion philosophique chez Schelling. Pour tous ces penseurs, la philosophie est la voie du salut en ce qu'elle se fonde sur une conversion spirituelle qui s'oppose à toutes les opinions individuelles.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques