Images de page
PDF
ePub
[ocr errors]

Abusivement, adv. Par abus.

Acastillé, ée, part. Abuter , v. n. t, de Joueurs de Acastiller , v, a. t. de Marine. Don. quilles. Tirer au but.

ner deux châteaux à un Vaisseau. Abutilon, f. m. ou Guimauve de Acatalecte , adj. t. de Poésie Latine.

Théophraste ; Plante bonne con Un Vers acatalecte est celui autre la Gravele.

quel il ne manque point de syllabe Abyme , I. m.

à la fin. Abymé, ée, part. par.

A catalectique, adj. Acatalecte. Abymer , v. a. & n.

Acatalepsie, f, f. Impossiblité de Voyez Abime , Abimé, Abimer. savoir une chose. Acabit , f. m. bonne ou mauvaise A cause de , préposition. qualité d'une chose.

A cause que , conjonction qui gouAcacia , f. m. Nom d'arbre. verne l'Indicatif. Académicien, f. m.

Acazement, 1. m. t. de Coutume. Académie , f. f. Société de Gens Acazer , v. a. Donner en fief.

de Lettres ; lieu où l'on s'assem- Accáblant , ante , adj. Qui accable. ble pour

les Sciences ou pour les Accâblé, ée, part. Arts.

Accâblement, l. m. Langueur. Académique , adj. m. & f. Accâbler , v. a. Surcharger , opAcadémiquement, adv,

primer. Académiite , l. m. Qui est d'une Richelet écrit Acablant , AcaAcadémie.

blé, Acablement, Acabler. L'AAcajou, f. m. Arbre d'Amérique, cadémie écrit Accablant , AccaAcanacé, ée , adj. t. de Botanique. blé, Accablement, Accabler. Dans • Il fe dit des Plantes épineuses. le style familier, on ne prononce Acanthe, 1. f. Plante,& terme d'Ar qu'un c; mais dans le style poëtichitecture.

que & oratoire , en doublant le Acaparé, ée, part.

c, on rend ce mot plus énergique, Acaparement , l. m.

Dans l'un & l'autre l'a du milieu Acaparer a. Enlever d'une se prononce long ; c'est pourquoi

foire des marchandises pour les nous mettons Accáblant, Acca. vendre plus cher.

blé, Accablement, Accábler. Acaré, ée, part.

Accéder, v. n. t. de Droit. ConAcarement, l. m. t. de Palais.

sentir. - Confrontation de témoins avec Accélérateur , trice, adj. Qui ac. un criminel.

célere. Acarer ,.V. a. t. de Palais. Con- Accélératif, ive, adj. Qui accélere. fronter.

Accélération, f. f. Promptitude. Acariâtre, adj. Qui est d'une hu- Accéléré, ée, part, meur fâcheuse.

Accélérer , v.a. Presler. Acarne , 1. m. Poisson de mer , & Atcenses, i, m. pl. Officiers publics • elpece de Chardon.

à Rome, dont la fonction réponAcaste , l. m. Fameux Chasseur. doit à celle de nos Huilliers. Acastillage , t. de Marine. Qui fe dit Accent, f. m. Le son de la voix, la en parlant des châteaux de l'avant

maniere de prononcer , marque & de l'arriere d'un Vailleau. qui sert à la prononciation.

Accentuation,

V.

[ocr errors]

accent.

Accentuation, f. f. t. de Gram- Accise , taxe qui se leve fur le maire.

vin & autres boissons en AngleAccentué, ée , part.

terre. Accentuer , v. a. Marquer d'un Acclamation, f. f. Cri de joie &

d'approbation. Acceptable , adj. m. & f. Accommodable , adj. m. & f. Qui Acceptant , ante , adj.

peut s'accommoder
Acceptation, f. f. A&tion d'accepter. Accommodage, 1. m. Apprêt de
Accepté , eé, part.

viande.
Accepter, V. a. Agréer, recevoir. Accommodant, ante , adj. Avec
Accepteur , s. m. t. de Commerce. qui l'on peut s'accommoder.
Acceptilation, t. de Jurisprudence. Accommodation , f. f. t. de Palais.

Quitance qu'on donne sans rece Acord qui se fait à l'amiable..
voir d'argent.

Accommodé, ée , part.
Acception, 1. f. Égard, considé- Accommodement, I. m. Acord;

ration qu'on a pour quelqu'un. ajustement.
En terme de Grammaire , ligni- Accommoder , V. a. Acorder , ajue
fication d'un mot.

ster. On prononce Acomoder , & Accès, f. m. Abord , retour pé de même ses dérivés. Cependant

riodique de certaines maladies. on écrit Accommoder , parce qu'il Accessible , adj. m. &.f. Dont on vient du latin Accommodare. peut approcher

Accourir , v. n. Venir, aller prom. Acceflion, f. f. t. de Palais, L'action

ptement. Il fe conjugue comme d'accéder à un traité.

courir; fi ce n'est que le Prétéric Accessit , f. m, t. de Collége. reçoit l'un & l'autre des verbes Accessoire , f. m. & adj. m. & f. auxiliaires , j'ai accouru , je suis

Qui n'est regardé que comme la accouru ; mais en deux sens : j'ai fuite d'un objet principal.

accouru , marque une action enAccident, s. Malheur

infor tiérement passée ; au lieu que je tune. En terme de Philosophie, ce fuis accouru , marque une action qui est dans un sujet en telle sorte dont l'effet est encore présent. qu'il peut n'y être pas.

Ол

n prononce Acourir : cepenpar Accident, maniere de parler dant on écrit Accourir , parce

adverbiale ; par cas fortuit. qu'il vient du latin . Accurrere: Accidentel, ele, adj. Qui n'est que où il faut remarquer qu'encore par accident.

qu'il y ait deux.ir en latin, néanAccidentélement, adv. Par accident. moins on n'en met qu'une en

On écrit aufli Accidentelle au François : d'où il suit qu'on pouféminin de l'adjectif , & delà l'ad roit bien aussi n'y mettre qu'un c. verbe Accidentellement ; mais Accouru , ue, part. dans l'un & l'autre on ne pro- Accrétion, f. f. t. de Médecine. nonce qu'une 1, & cela est ana

Accroissement. On y prononce logue aux autres adjectifs & ad

les deux cc. verbes : Général , ale; Générale- Accroissement, l. m. Augmentation. ment; Subril , ile ; Subrilement, Accroitre v. a. & se conjugue &c.

comme croitre. Augmenter.

B

m.

[ocr errors]

9

peut accuser.

[ocr errors]

On prononce Acroître: cepen- Acetum, f. m. mot Latin francisé dant on écrit Accroitre , parce en Chimie , vinaigre.

qu'il vient du Latin Accrefcere. Achalandé, ée , part. Accru, ue, part. du verbe Accroitre. Achalander, v. a. Procurer des Accrae , f.' f. Augmentation. pratiques à un marchand. Accumulation, f. f. Amas.

Acharné, ée, part. Accumulé, ée , part.

Acharnement, I. m. Action d'un Accumuler,v. a. Mettre en monceau. animal qui s'atache opiniâtre

On prononce Acumuler : ce ment à la proie. pendant on écrit Accumuler Acharner , v. a. Exciter quelqu'un parce qu'il vient du Latin Acck contre un autre. mulare.

Achat, f. m. Acquisition. Acculable , adj m. & f. Que l'on Ache f. f. Herbe.

Achées , l. m. plur. Vers de terre Accusateur, f. trice f. Celui dont on fait un apas pour prena ou celle qui accule.

dre du poisson. Accusatif , 1. m. t. de Grammaire. Achéloé , l. f. Nom d'une des Haro Accusation, f. f. Ation par la pies. quelle on accuse.

Achemens , 1. m. plur. t. de Blason. Accusatoire , adj. Qui accuse. Chaperons ou lambrequins qui Accusé, ée, , part. & f. m. & f.

envelopent le casque & l'écu. Accuser, v. a.

Acheminé, ée, part. En t. de Ma. On prononce Acufer ; ce nege , il se dit d'un cheval qu'on pendant on écrit Accuser , par a commencé de dresler.

ce qu'il vient du Latin Accujare. Acheminement, f. m. Moyen ou s'Accuser

disposition pour arriver à quelque Acense , l. f. t. de Coutume. Ferme chose.

ou héritage qu’on tient à cens Acheminer, v. a. Mettre en che

& rente, ou à prix d'argent. min. Acensé , ée, part.

s'Acheminer , v. r. Acensement, 1. m. A&ion de don- Achéron , f. m. Fleuve des enfers. ner à cens,

Achete , f. f. V. Hachete. · Acenser , v. a. Donner à cens.

Acheté, ée

, part. Acéphale , adj. m. & f. Qui n'a Acheter , v. a. Acquérir à prix d’ar.

gent. Acerbe , adj. m. & f. Åcre , verd, L'é de la pénultieme demeure Acéré, ée , part.

muet , tant qu'il n'est pas suivi · Acérer , v. a. t. de Taillandier. d'une syllabe muette

: dans ce Joindre de l'acier au fer. dernier cas, il se prononce : ainsi Acérides , f. m. plur. t. de Méde on dit : J'achéte, tu achétes, il

cine. Emplâtre faite sans cire. achéte ; nous achetons, vous Acertainer , v. a. Convaincre. achetez , ils achétent. J'achéterai, Acétabule , l. m. t. d'Anatomie. tu achéteras , &c. J'achéterois , Acétabulum, f. Sorte de Plante. tu achéterois , &c. Acéteux, euse , adj. Qui a le Acheteur, f. m. celui qui achete, goût de vinaigre.

Achevé, ée , part.

V. r.

point de chef.

m.

[ocr errors]
[ocr errors]

Achévement, f. m. Perfe&tion. Aectes; f. th. Homme fort pauAchever, v. a. Finir , terminer , vre dans la Méonie ou la Lydie. perfectioner , &c.

Acoisé, ée, part. L'é de la pénultieme demeure Acoisement , l. m. t. de Médecine. muet , tant qu'il n'est pas fuivi Calme. d'une syllabe muete , dans ce der- Acoiser V. a. t. de Médecine. nier cas, il se prononce : l'aché. Calmer. ve , tu achéves, il acheve , nous Ces mots viennent du vieux achevons , vous achevez, ils aché mot, coi , ou cois , qui viend. vent. J'acheverai , tu achéveras, du latin quietus , calme , trano &c. J'achéverois , tu achéverois, quile. &c. Delà vient que l'Académie Acolade , f. f. Embrassade, jonction, écrit Achivemeni.

Acolé , ée, part. t. de Blason.
Achille , l. m. Roi de Thessalie. Acoler, v. a. Embrasser, joindre.
Achiliée, 1. . Plante des montagnes.

On écrit ausli Accoller & Acco-
Achit, I. m. espece de vigne. ler , inais on prononce Acoler.
Achopement , i. m. Occalion de Acolure , f. f. lien de paille.
faute.

Acolythat, 1. m. Dignité d'Aco-
On écrit aussi Achoppement ,

lythe. parce qu'il vient du vieux mot Acolythe, f, m. Ordre Ecclésiastique. chopper , qui signifie beurter.

"On écrit Acolythe , parce que Mais on prononce Achopement. ce mot vient du Grec, que les Achores, f. m. plur. Petits ulceres. Latins ont imité en écrivant AcoAchronique , adj. t. d'Astronomie. lyrhus. D'autres séamains écrie

Il se dit d'un altre ou d'un vent en latin Acolytus , & en point du Ciel opposé au soleil François Acolyte. dans son lever ou dans son cou- Acomas, f. m. Arbre. cher.

Acompagnateur , l. m. t. de Mus Acidalie , Surnom de Vénus, com fique. me étant la Déesse qui caufoit Acompagné, ée, part. des soins & des inquietudes. Acompagnement, f. m. Ce qui Acide , adj. m. & f.' Aigre.

acompagne, ou l'action d'acom Acide, 1. m. Un des sels primitifs. pagner. Acidité, l. f. Qualité acide. Acompagner , v, a. It est aussi n. Acidule, adj. m. & f. Qui est de pal. Aller de compagnie , ou la nature des acides.

faire compagnie. Aciculer, v. a. t. de Médecine. On écrit auft Accompagner, Mettre des sucs acides dans quel &c. Mais on prononce Acom

pagner ; & ce terme vient du Acier , f. m. Fer parfaitement pur. mot François Compagnie; en forAclampé, ée, part.

te que l'étymologie ni la pronon. Aclamper , v. a. t. de Marine, For

ciation n'y exigent point le retifier un mât par une piece de doublement. bois.

Acompli , ie , part. Acæmete , I. m. Qui ne se couche Acomplir, v. a. Achever. ai jour ni nuit.

s'Acomplir , V, s.

[ocr errors][ocr errors]

que chose.

[ocr errors][merged small]
[ocr errors]

con

On écrit aussi Accomplir , &c. Acotar, I. m. t. de Marine. Piece Mais on prononce A complir :

de bordage. & quoique ce terme vienne du Acoté, ée, part. Latin Complere , cependant le Acoter , v. a. Apuier. composé n'étant point usité en la On écrit aufli Accotter ou Ace tin , l'étymologie ni la pronon coter Mais on prononce Acoter. ciation n'y exigent point le re- Acotoir, f. m. Apui. doublement.

Acouchée , f. f. Femme qui a réAcomplissement, f. m. Achévement.

cemment enfanté. Acon, l. m. Petit bateau dont le Acouchement, f. m. Enfantement. fond est plat.

Acoucher , v. n. & a. Enfanter. Aconit, f. m. Plante vénéneuse. On écrit aussi Accoucher. Mais Acopum , f. m. t. de Pharmacie.

on prononce Acoucher, *C'est une fomentation compo- Acoucheur , eufe , f. m. & f. Qui sée de drogues chaudes & émol aide les femmes dans l'enfantement. lientes.

Acoudé, ée, part. Acoquiner , v. a.

s'Acouder

r. S'apuier sur le Acord , f. m. Convention

coude. sentement, union de sentimens. Acoudoir , l. m. Sur quoi l'on peut Acordable , adj. m. & f. Que l'on s'acouder. peut acorder.

Acoué, ée, part. Acordailles , l. f. plur. Assemblée Acouer , v. a. t. de Chasse. Donde parens ou d'amis pour la fi

ner le coup

à un Cerf au défaut gnature d'un contrat de mariage.

de l'épaule. Acordant, ante , adj. Qui acorde. Acouple", f. f. t. de Chasse. Liens Acorde , s. f. t. de Marine. Com dont on se sert pour atacher les

mandement fait à l'équipage chiens ensemble. d'une chaloupe , quand on veut Acouplé, ée, part.

l'obliger à nager ensemble. Acouplement, f. m. Affemblage. Acordé, ée, part. & l. m. & f. Acoupler , v. a. Joindre , lier quelAcordement, . m. t. de Cout. que chose ensemble. Acorder , v. a. & n. paf. Mettre On écrit aussi Accoupler, Mais d'acord.

on prononce Acoupler. Acordoir, f. m. t. de Musique.

Acourci , ie , part. On écrit aussi Accord, &c. Acourcie , f. f. t. de Marine. Para Mais on prononce Acord. sage que l'on ménage dans le Acorer, v. a. t. de Marine. Apuier. fond de cale & des deux côtés. Acorné, ée , adj. t. de Blason & Acourcir , v. a. Rendre plus court. de Fortifiation.

Acourcissement, f. m. Diminution. Acort, orte, adj. Complaisant. Acousmate, f. m. Phénomene qui Acostable , adj m. & f, Que l'on fait grand bruit en l'air.

Acoustique, 1. f. Science qui conAcofté, ée, part.

cerme l'ouie. Acoster , v. a. Aborder.

Acoustique , adj. t. de Musique. On écrit aulli Accofter , &c. Qui concerne l'ouie. Mais on prononce Acofler. Acoutrement , I. m. Vêtemente

peut acofter

« PrécédentContinuer »