Images de page
PDF
ePub

Barbets, I. m. plur. Nom de plu- Bardeau, f. m. Collectif. Petits ais sieurs habitans du Piémont.

dont on se sert pour couvrir les Barbeyer , v. n. t. de Marine. Il se maisons.

dit du vent qui passe à côté de la Bardele , f. f. Espece de selle à pivoile.

quer. Barbichon, f. m. Diminutif de Bar- Bardenoche , f. f. Étofe qui se fabribec.

que à Lyon. Barbier, f. m. Celui qui fait la Barder , v. a. Couvrir de bardes. barbe.

Bardeur , l. m. Celui qui dans les Barbillon, f. m. Diminutif de Bar âteliers de maçonerie , porte le

beau. C'est aussi un t. de Manege bard ou la civiere. & de Fauconerie.

Bardis , f. m. t. de Marine. Barbon, f. m. Vieillard.

Bardot, l. m. Petit muler. Barbonage , f. m. Qualité de bar. Bâre , . f. Piece de bois, de fer, bon.

&c. étroite & longue. Barbote , f. f. Poisson de riviere. On écrit aussi Barre : mais dans Barboter, v. n. t. qui se dit des Oi la prononciation on ne double seaux aquatiques.

point l'r; on alonge seulement l'a; Barboteur, f. m. Canard privé. & c'est ce que marque le circonBarbotine, f. f. Sorte de fenience flexe.

menue propre à faire mourir les Bâré, ée , part. vers.

Bâreau , l. m. Bare de bois ou de Barbouillage, f. m.

fer ; le lieu où l'on plaide. Barbouillé, ée, part.

On écrit au Barreau , mais Barbouiller , v. a. Salir; gâter. on prononce Báreau : il est dérivé Barbouilleur, f. m. Méchant Pein de Barre ou Bâre. tre , mauvais Auteur.

Bârer , v. a. Fermer avec une bâre, Barboute , f. t. de Rafinage de fu- Bâres , l. f. plur. Jeu de course.

C'est aussi un t. de Manege & de Barbu , ue , adj. Qui a de la barbe. Fauconerie. Barbue , f. f. Poisson de mer. Mar On écrit aussi Barrer & Barres :

cote , ou sarment avec sa racine. mais on prononce Barer & Bares. Barbuquet, f. m. Petite gale qui Baret, f. m. C'est le cri d'un Éléphan.

vient sur le bord des levres. Barete , f. f, Bonet des Cardinaux. Barcalon, f. m. Titre du premier Barétone , f. m. Bonet du GrandMinistre de Siam.

Maître de Malte. Barcel, 1. m. Sorte de canons très- Bareur , f. m. t. de Vénerie. courts.

Barfouls , f. m. Sorte d'étofe dont Barco-longo, t. de Marine. Bar s'habillent les Negres. que longue.

Bargache, f. m. Espece de MouBard, f. m. Civiere å bras.

cheron. Bardane, s. f. Plante.

Barguignage , f. f. Il est du style Barde, I. m. Prêtre des anciens familier. Irrésolution. Gaulois.

Barguigner , v. n. Il est du style Barde, f. f. Tranche de lard. familier. Marchander sou à lou. Bardé, ée, part.

Barguigneur , euse, 1. m. & f.

Baricade,

cre.

[ocr errors]

f. m.

[ocr errors]

Baricade, f, f. Retranchement fait mais comme il y a apparence que à la hâte.

ce mot dérive de barillus , on Baricadé, ée, part.

peut l’écrire avec une seule r. Baricader, v. a. Enfermer par des Bariquet, I. m. Petite barique. baricades.

Barleria , l. m. Plante. Barier, f. m. t. de Monoie. Barlong , gue , adj. Il se dit prinBariere , f. f. Obstacle.

cipalement des habits. Il est du On écrit ausfi Barricade style familier. Barriere, &c. Mais on ne pronon- Barnabite , l. m. Nom de Relia ce point ce, doublement ; & à gieux. caule de la longueur de ces mots, Barnache , f. f. Oiseau de passage: on abrege l'a de la premiere fyl. Barnacle , l. f. Espece d'huitre. labe.

Barne, f. f. t. de Salines. Bariga de More , f. f. Sorte de Barometre , f. m. Instrument avec soie des Indes Orientales.

lequel on mesure la pesanteur Baril, f. m. Sorte de petit toneau. de l'air.

Acad. Dit. des Aris, Fur. Dan. Baron ,
Rich, Joub. Boud.

Barone , l. f. Il ne faut pas écrire barril Baronet , l. m. Diminutif de Baron: avec deux or comme on le Baronie , f. f. Seigneurie & Terre trouve dans quelques Dictionai d'un Baron. res. Du Cange dérive ce mot On écrit aussi Baronne , Best de barillus , mot de la basse La ronnet & Baronnie , selon l'ancien tinité; & raporte plusieurs par usage , qui vouloit que les dérifages, qui prouvent qu'on doit vés des mots terminés en on dou. écrire baril en François , comme

blassent la lettre n : mais dans la on écrit barile en Italien, & baril prononciation lo perd alors le en Anglois. On mouille l’l dans lon nasal , & l'on n'articule qu':

ce mot comme dans ses dérivés. ne seule n. Ainsi dans l'origine Barillage , f. m. t. de Finance.

on a pu prononcer avec le son Barillar , l. m. Officier de Galere. nafal, Baron-nie; mais aujourBarillet, f. m. Petit baril.

d'hui on prononcé Baronie': & Bariolage , l. m. Assemblage de pourquoi y conserveroit-on l'é

diverses couleurs mises sans regle. quivoque d'une prononciation qui Bariolé, ée, part. Rich. Joub. ne s'observe plus ? Barioler', v. a. Rich. Joub. Acad. Baroque , adj. t. Qui se dit des

Danet écrit bariollé , barioller, perles qui sont d'une rondeur imavec deux ll : c'est une faute. parfaite. Il signifie auffi Bizare. Furetiere dit que ce mot vient Baroscope , f. m. Synonyme à Ba. du Latin variare , dont on a fait barioler , en changeant la lettre Barot , f. m. t. de Marine. v en b, comme font presque Baroté , adj. t. de Marine. tous les Gascons,

Barotier, f. m. Voiturier. Barique, I. f. Gros toneau. Fur. Barotin, f. m. Diminutif de barot. Dan. Rich. Joub. du Cange. Barque , f. f. Bâtiment de mer. L'Académie écrit barrique : Barquerole , f. f. Petite barque.

M

rometre.

ou

Barquete , f. f. Sorte de pâtisserie Bas-relief, f. m. Ouvrage de Scule

qui se fait en Languedoc. pture, dans lequel ce qui est Barras, f. m. Sorte de Gomme. représenté a peu de faillie. Barre , f. f. V. Bare.

Bafle, 1. m. t. de Manege. Partie Barses , f. f. plur. Grandes boites & Instrument de Musique.

d'étain , dans lesquelles on ap- Basse-contre, 1. t. t. de Musique. porte le Thé de la Chine.

Basse-cour , l. f. Cour destinée au Bartavele , l. f. Espece de Perdrix ménage de la campagne , rouge.

aux écuries. Bârure , f. f. t. de Luthier. Basse-lice , f. f. Tapisserie de soie Bas , basse , adj.

& de laine. Bas, f. m. La partie inférieure de Basse-licier , f. m. Celui qui fait la

certaines choles. Il signifie aulli baffe-lice.

le vêtement des jambes. Baflement, adv. Il n'est d'usage Bas, par-Bas, à Bas, en Bas, là-Bas, qu'au faguré. D'une maniere balle.

ici-Bas, adverbes qui marquent Balles, 1. f. plur. t. de Marine.

toutes choles inférieures à d'autres. Baflefle , f. t. Il ne se dit point Basalte , 1. m. Espece de Marbre noir, dans le sens propre de bas; mais Basane , f. f. Peau de mouton pal seulement pour fignifier sentisée par le tan.

ment, ou action indigne d'un Barané, ée, adj. Hålé, noirâtre, honête homme. Bas-bord, I. m. V. Bábord. Basset, f. m. Espece de chien. Bascule, 1. f. Toute machine dont Basse-taille , £. f. t. de Musique &

un des bouts s'éleve lorsqu'on de Sculpture. pele sur l'autre.

Bassete , f. f. Jeu de cartes. On prononce dans ce mot la Bassile, 1. f. Sorte d'herbe. lettre

Baflin, f. m. Grand plat. Base , 1. f. Fondement , apui. Bafline, f. f. Grand baffin de cui. Bas-fond, f. m. t. de Marine. Basiglosse., t. d'Anatomie,

Bassiné , ée , part. Basilaire , adj. t. d’Anatomie.

Bassiner , v. a. Basilic, f. m. Herbe odoriférante, Ballinet, f. m. Piece creuse d'une ou forte de serpent.

arme à feu ; ou t. d'Anatomie, Basilicon, f. m. Sorte d'Onguent. & nom d'une Plante. Basilique , f. t. On donnoit autre. Bassinoire, f. f. Bassin couvert qui

fois ce nom à une grande Salle, sert à chaufer un lit. où les Princes rendoient la justi- Basson, f. m. Instrument de Muce; on le donne aujourd'hui aux sique. grandes Eglises.

Baftant , ante , part. & adj. SuffiBalin , f. m. Efpece de futaine. sant , qui convient. Basoche, 1. f. V. Bazoche. Baft, f. m. Petite monoie d'Alle Basque , f. f. Petite piece du bas

magne. d'un pourpoint.

Baste, f. m. t. de Jeu de cartes. Basque, 1. m. & f. Nom de Peu. Bafter, v. n. Il est vieux, suffire.

ples d'une Contrée de la Gal. Bafterne , £, £. Espece de char ans, fogne.

cien,

vre.

[ocr errors]

V. a.

mens.

Baftes, . f plur. C'est ainsi que au batelier, ou Tour de Bate

nous appelons les Étofes d’écor. leur. ce d'arbres.

Batelée , f. f. Charge d'un Bateau. Bastide , f. f. Maison de Campa. Batélement, f. m. t. de Maçonerie, gne, en Provence.

Bateler

v. a. t. de Marine. Bastille, 1. f. Forteresse de Paris. Batelet, f. m. Petit bateau. Bastillé, ée, adj. t. de Blason. Bateleur , euse, f. m. & f. Joueur Bastingue , i. f.'t. de Marine. de farces. Bastingué, ée , part.

Batelier , ere , f. m. & f. Celui ou se Baltinguer , v. r. Se couvrir de celle qui conduit un bateau. toiles matelassées.

Batement, 1. m. L'action de batre. Bastion, f. m. Boulevart.

Bâter , v. a. Mettre le bât. Bastonade, f. f. Coups de bâton. Baterie , f. f. t. de Guerre , de Bastoner

Cuisine , & de Joueur d'instrư. Baitude, f. f. t. de Marine. Bas-ventre f. m. t. d'Anatomie. Bateur, f. m. Celui qui bat. Bat, f. m. C'est la queue du pois- Bâti, ie, part. fon.

Bâtier , f. m. Celui qui fait des Båt, 1. m. Selle grossiere.

bâts. Batage , f. m. t. d'Agriculture. Batifoler, v. n. Il est du style faBâtage , f. m. Droit Seigneurial. milier. Badiner les uns avec les Bataille, f. f. Combat.

autres. Bataillé , ée , adj. t. de Blason. Bâtiment , l. m. Edifice. v. n. Contester.

Bâtir, v. a. Construire. Bataillon, f. m. Petit corps d'Infan. Bâtisse , f. f. L'action de bâtir, terie.

Construction. Batanomes , f. f. plur. Toiles qui Bâtisseur, f. m. Qui aime à faire se vendent au Caire.

bâtir. Batant , f. m. Espece de marteau, Batiste , f. f, Toile très-fine. ou partie d'une porte.

Batiture d'airain, f. f. t. de Forge: Batant , ante , adj. Qui bat. Batoire , f. f. Palete qui sert à batre. Bâtard, arde , adj.

Bâton, f. m Batardeau , l.'m. 'Efpece de digue Bâtoné, ée, part.

pour détourner le cours de l'eau. Bâtoner , v. a Rayer. Batardiere , f. f. t. d'Agriculture. Bâtonet , f, m. Petit bâton pour Bâtardise , f. f. Qualité de bâtard. jouer. Batate , . f. Espece de raves qui Bâtonier, iere f. m. & f. croit chez les Negres.

Batrachite , f. f. Pierre qui se trou. Batayoles, f. f. plur. t. de Ma ve dans le corps des grenouilles. rine.

Batrachomyomachie , f. f. Guerre Bare , f. £ Maillet, ou plateau de des grenouilles & des rats. bois, ou fabre d'arlequin. Batre , v. a. fraper.

On écrit aussi Battre , parce Bateau, f. m. Espece de barque. qu'il vient de Barcere , qui en Batée , r. f. t. de Relieur.

basse latinité signifie la même Batelage , l. m. Droit qu'on paye chose , & qui peut venir du mor

Batailler,

Bâré, ée, part.

Batuere qu'on trouve dans Plaute. La Sainte Baume , Roc célebre Mais une étymologie tirée de la dans la basse Provence. basle latinité ou du vieux Latin Baumier, f. m. Arbre qui produit de Plaute,eft elle assez refpe&able le baume. pour prévaloir sur l'usage qui est Bavard , arde , adj. Qui parle fans de prononcer Batre avec un seul

discrétion. t? Je bats, tu bats , il bat, nous Bavarder , v. n. Parler trop. batons, vous batez , ils batent. Bavarderie , f. £. Cara&ere du ba. Je batois , &c. Je batis , &c. J'ai vard. batu , &c. Je batrai , &c. Je ba- Bavardin , ine , l. m.& f. Babillard. trois, &c. Bas, batez. Que je Bavarois , oise , l. m. & f. Qui est bate , &c. Que je batifle, &c. de Baviere.

Voyez la remarque fur Abatre. Bavaroise, f. f. Liqueur chaude. Battologie, 1. F. t. de Grammaire. Bave , f. f. Salive qui coule de la

Superfluité de paroles ; répétition bouche. inutile.

Baver , v. n. Jeter de la bave. Ce mot conserve les deux tt, Bavete , f. f. Piece de toile. parce qu'il vient du Latin Balto. Baveuse , f. f. Poisson de Mer. logia.

Baveux, euse , adj. Qui bave. Batu , ue , adj.

Bavoché, adj. m. t. de Gravure Batue , . f. t. de Chasse.

& d'Imprimerie. Bature, f. f. L'action de batre le Bavocher , v. n. t. d'Imprimeur , blé dans l'aire.

& de Doreur en détrempe. Bau , f. m. t. de Marine.

Bavochure , f. f. Défaut de ce qui s. Chien courant d'An n'eit pas net. gleterre.

Bavois , l. m. t. de Monoie. Baud, f. m. Chien courant de Bar On écrit aussi Bavouer. L'Abarie.

cadémie préfere Bavois. Baudes, f. f. plur. t. de Marine. Bavolet , f.'m. Coëfure de jeunes Baudet, f. m. Petit âne.

paysanes. Baudi , ie , part.

Bayer , v. n. Regarder en ouvrant la Baudir , v. a. t. de Chasse. bouche. Il n'est d'usage en ce sens Baudouinage , l. m. Accouplement qu'en cette phrase proverbiades ânes.

le & figurée. Bayer aux CorBaudrier , f. m. Écharpe de cuir , neilles. qui sert à tenir l'épée.

On disoit autrefois Béer pour Baudruche , f. m. Boyau de beuf, Baier; l'Académie préfere Bayer,

dont se servent les Bateurs On a seulement conservé l'add'or.

je&tif Béant, Bauge, f. f. Lieu où repose le fan- Bayeur , euse , f.m. & f. Qui baye,

glier ; ou paille mêlée avec de Bazac , l. m. Coton très-fin, qui la terre délayée.

vient de Jérusalem. à Bauge , façon de parler adver- Bazadois , oise, 1. m. & f. Qui est

biale , & basse. En abondance. de Bazas. Baugue, 1. f. Herbe.

Bazard, f. m. Marché public dans Baume , l. m. Plaure médicinale. l'Orient.

Baubi ,

m.

« PrécédentContinuer »