Un printemps 76

Couverture
Stock, 13 janv. 2016 - 216 pages
« Grandir dans ma province avec Saint-Étienne juste à côté, en 1976, c’était habiter Naples au pied du Vésuve, c’était savoir que le coeur de l’univers avait soudain été déplacé, qu’il se rapprochait de nous mais sans nous inclure, et c’est pour cela que l’on se levait, pour voyager, franchir la frontière et ressentir l’appartenance au monde.
Là-bas, juste à côté, Saint-Étienne avait les Verts, la ville avait cette fièvre, un pays venu prendre son pouls, et sous ses yeux la classe ouvrière mourait en chantant “Qui c’est les plus forts ?”. »

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Un printemps 76… quand les Verts faisaient rêver la France

Avis d'utilisateur  - Hcdahlem - CritiquesLibres.com

Il ya des livres que vous rêvez de lire et que vous appréhendez d'ouvrir le jour où ils paraissent. Pour tous ceux qui, comme l'auteur, ont vibré durant leur jeunesse aux exploits de l'équipe de foot ... Consulter l'avis complet

Un printemps 76

Avis d'utilisateur  - Rue des livres

Dans un tourbillonnant mélange de tendresse et de dérision, Un printemps 76 joue des flous et des zooms trompeurs de la mémoire pour réinventer la France des années 1970 et lui donner les contours d ... Consulter l'avis complet

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2016)

Vincent Duluc est l’auteur chez Stock de deux récits très remarqués et salués par la presse (George Best, le cinquième Beatles et Un printemps 76). Il est le leader de la rubrique football de L’Équipe et intervient régulièrement en tant que consultant sur La chaîne L’Équipe et RTL.

Informations bibliographiques