A l'ombre du pouvoir: le Cantal du milieu du XIXe siècle à 1914

Couverture
Presses universitaires Blaise-Pascal, 2002 - 559 pages
L'image du Cantal conservateur, voire de droite, est largement inscrite dans notre paysage politique. Mais, si la figure de Georges Pompidou a largement contribué à cette cristallisation, on ne peut oublier que, depuis les premiers pas du suffrage universel masculin, il n'en fut pas toujours ainsi. A la fin du XIXe siècle, le Cantal fut en effet franchement républicain, puis radical, après avoir été bercé par les sirènes... bonapartistes deux ou trois décennies auparavant, ce qui montre bien que, dans le jeu électoral, s'est toujours glissée, de manière consciente ou non, une certaine conception des liens qui devaient unir le département au pouvoir central. Cet ouvrage a été publié avec le soutien financier de la Région d'Auvergne.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Préface de JeanLuc MAYAUD
13
Première partie Le Cantalien dans ses murs
23
Importance des petits groupements humains
31
Droits d'auteur

50 autres sections non affichées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques