Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres 1 - 4 sur 4 pour Nous ajouterons à ce portrait que Bertrand avait les yeux vairons et à fleur de....
" Nous ajouterons à ce portrait que Bertrand avait les yeux vairons et à fleur de tête, le front renversé en arrière, ce qui rendait son nez saillant quoiqu'il fût assez court; son cou, très-gros, penchait à gauche, et donnait à son buste une... "
Histoire de la Petite-Bretagne: ou Bretagne-armorique, depuis ses premiers ... - Page 403
de François Gilles Pierre Barnabé Manet - 1834
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Histoire de la Petite-Bretagne, ou Bretagne-Armorique, Volume 2

1834
...doclriner, ajoute Guil» laume de Saint-André ; ne sçayoit pas lire, et estoit en nppa» rence légier de cerveau ». Enfin, s'il faut en croire les autres...moyenne, annonçant du reste une force extraordinaire. — Four comble.de disgrâce de la part de la nature, il ne se plut durant ses premières années qu'à...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Vies des grands capitaines francais du Moyen Age, pour servir de ..., Volume 2

Alexandre Mazas - 1838
..., son dit père et sa dite mère desiroient sa mort. » Nous ajouterons à ce portrait que Bertrand avait les yeux vairons et à fleur de tête, le front...arrière, ce qui rendait son nez saillant quoiqu'il fût assez court ; son cou , très-gros, penchait à gauche et donnait à son buste une raideur désagréable...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Vies des grand capitaines français du moyen âge: Bertrand du Guesclin et ...

Alexandre Mazas - 1845
...ce, son dit père et sa dite mère desiraient sa mort. » Nous ajouterons à ce portrait que Bertrand avait les yeux vairons et à fleur de tête, le front...arrière, ce qui rendait son nez saillant quoiqu'il fût assez court; son cou, très-gros, penchait à gauche, et donnait à son buste une raideur désagréable...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La province du Maine: feuille hebdomadaire, religieuse, littéraire et ...

1847
...dit père et sa dite mère désiraient sa mort. • • Nous ajouterons à ce portrait que Berirand avait les yeux vairons et à fleur de tête , le front...arrière , ce qui rendait son nez saillant quoiqu'il fut assez court ; son cou , très-gros , penchait à gauche et donnait à son buste une raideur desagréable...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger le PDF