Les vrais principes de la versification développés par un examen comparatif entre la langue italienne et la française ...

Couverture
V. Courcier, 1811
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 319 - Cependant sur le dos de la plaine liquide S'élève à gros bouillons une montagne humide: L'onde approche, se brise et vomit à nos yeux Parmi des flots d'écume un monstre furieux...
Page 387 - Come per acqua o per cristallo intero trapassa il raggio, e no '1 divide o parte, per entro il chiuso manto osa il pensiero sì penetrar ne la vietata parte. Ivi si spazia, ivi contempla il vero di tante meraviglie a parte a parte; poscia al desio le narra e le descrive, e ne fa le sue fiamme in lui più vive.
Page 531 - C'est en vain qu'au Parnasse un téméraire auteur Pense de l'art des vers atteindre la hauteur : S'il ne sent point du ciel l'influence secrète, Si son astre en naissant ne l'a formé poète, Dans son génie étroit il est toujours captif; Pour lui Phébus est sourd , et Pégase est rétif.
Page 457 - Peins-moi légèrement l'amant léger de Flore ; Qu'un doux ruisseau murmure en vers plus doux encore. Entend-on de la mer les ondes bouillonner ? Le vers , comme un torrent , en roulant doit tonner. Qu'Ajax soulève un roc et le lance avec peine ; Chaque syllabe est lourde , et chaque mot se traîne. Mais vois d'un pied léger Camille effleurer l'eau ; Le vers vole et la suit , aussi prompt que l'oiseau.
Page 323 - D'un ton un peu plus haut, mais pourtant sans audace, La plaintive élégie, en longs habits de deuil, Sait, les cheveux épars, gémir sur un cercueil. Elle peint des amants la joie et la tristesse, Flatte, menace, irrite, apaise une maîtresse. Mais pour bien exprimer ces caprices heureux, C'est peu d'être poète, il faut être amoureux.
Page 321 - Heureux qui, satisfait de son humble fortune, Libre du joug superbe où je suis attaché, Vit dans l'état obscur où les dieux l'ont caché ! ARCAS Et depuis quand, seigneur, tenez-vous ce langage?
Page 12 - I duo Guidi che già furo in prezzo, Onesto bolognese ei Siciliani, Che fur già primi, e quivi eran da sezzo a? Quali furono, in ogni parte d'Italia, i loro contemporanei, oi loro posteri, che da que...
Page 319 - C'est à toi d'annoncer ce qu'ils doivent apprendre ; C'est à toi de montrer aux yeux des nations Les coupables effets de leurs divisions. Dis comment la Discorde a troublé nos provinces; Dis les malheurs du peuple et les fautes des princes : Viens...
Page 547 - Come soglion talor dui can mordenti, O per invidia o per altro odio mossi, Avvicinarsi digrignando i denti, Con occhi bieci e più che bracia rossi ; Indi a...
Page 322 - Poursuis, Néron, avec de tels ministres; Par des faits glorieux tu te vas signaler; Poursuis. Tu n'as pas fait ce pas pour reculer.

Informations bibliographiques