Collection complète des mémoires relatifs à l'histoire de France, depuis le règne de Philippe-Auguste, jusqu'au commencement du dix-septième siècle: avec des notices sur chaque auteur, et des observations sur chaque ouvrage

Couverture
Claude Bernard Petitot
Foucault, 1825
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 242 - Ce que j'ai à vous dire est que je vous prie de vérifier l'édit que j'ai accordé à ceux de la religion. Ce que j'en ai fait est pour le bien de la paix; je l'ai faite au dehors, je veux la faire au dedans de mon royaume.
Page 104 - Ventre saint gris, com« ment le pourrois-je estre , de voir un peuple si ingrat « envers son roy, qu'encore que j'aie fait et face en« cores tous les jours tout ce que je puis pour lui , et « pour le salut duquel je voudrois sacrifier mille vies, « si Dieu m'en avoit donné autant ( comme je lui ai « fait assés paroistre à sa necessité) , me dresser toutefois « tous les jours de nouveaux attentats?
Page 519 - Ecce enim in iniquitatibus conceptus sum, et in peccatis concepit me mater mea.
Page 182 - ... perte. Sauvons-la à cette heure de ruine : participez, mes sujets, à cette seconde gloire avec moi, comme vous avez fait à la première. Je ne vous...
Page 183 - Je ne vous ai point appelés, comme faisaient mes prédécesseurs, pour vous faire approuver leurs volontés. Je vous ai assemblés pour recevoir vos conseils, pour les croire, pour les suivre, bref, pour me mettre en tutelle entre vos mains, envie qui ne prend guère aux rois, aux barbes grises et aux victorieux.
Page 36 - Leu et publié à son de trompe et cry public par les carrefours de cette ville de Paris le lendemain dernier jour dudit mois. Signé de Villoutreis.
Page 249 - On les a châtiez autrefois avec beaucoup « de sévérité , pour avoir prêché moins séditieusement qu'ils ne font : « c'est le chemin qu'on a pris pour faire des barricades , et venir par « degrés au parricide du feu Roy.
Page 523 - Cependant vous pouvez maintenant dire si je suis veritable ou non , ou si je sçavois mieux l'état de cette place que ceux qui me vouloient faire croire que je ne la prendrois de trois ans. M. de Bouillon a promis de me bien et fidellement servir, et moi d'oublier tout le passé.
Page 379 - I find the following article at the period of the death of our Queen Elizabeth :—" !tl ya trois choses, dit le Roy, que le monde ne veut croire, et toutefois elles sont vraies et bien certaines : Que la Reine d'Angleterre est morte fille ; que l'Archiduc est un grand capitaine ; et que le Roy de France est fort bon Catholique.
Page 185 - Berthelemi et de la Ligue. Sur quoi, sans nous arrester à l'accessoire, scavoir au mauvais gouvernement tout notoire et meschante police de la ville de Paris, nous faut regarder au doigt de Dieu, qui est la cause principale : lequel en ce malheur nous a voulu proposer un exemple de sa justice, qui s'execute tost ou tard sur les rebelles et refractaires à ses saints commandemens et à sa parole.

Informations bibliographiques